MacBook : le premier “MacIntel” grand public

Mobilité

Equipé d’une puce Intel Core Duo, le successeur de l’iBook est présenté comme 5 fois plus performant. Pour un prix raisonnable.

Une fois encore, Apple n’a pas dérogé à la règle. Le MacBook, nouveau modèle d’ordinateur portable que le constructeur présente aujourd’hui, se veut aussi élégant que puissant. Derrière un design épuré, épais de 2,75 cm pour 2,36 Kg, la bête embarque un processeur Intel Dual Core de 1,83 ou 2 GHz selon les configurations, sur bus 667 MHz avec 512 Mo de mémoire DDR2 (extensible à 2 Go). Le MacBook dispose par ailleurs de ports Firewire 400 et USB 2.0 en plus de la connectique audiovisuelle traditionnelle.

Disque dur SATA 60 ou 80 Go (extensible à 120 Go) à 5 400 tours/minute, lecteur/graveur combo de DVD/CD (SuperDrive en option), module Bluetooth et connexion sans fil Airport 802.11g, écran panoramique “brillant” de 13,3 pouces (résolution native de 1 280 x 800) et webcam iSight intégrée complètent la configuration matérielle. Comble du luxe, Apple propose son dernier bébé en deux “coloris” : noir ou blanc (selon les configurations).

Côté logiciel, outre la dernière révision de son système propriétaire, Mac OS X Tiger (10.4) et ses composants (Dashboard, Mail, iChat AV, Safari, Carnet d’adresse…), le MacBook embarque iLife, la suite multimédia qui permet de gérer ses photos et chansons, monter des vidéo (iMovie HD et iDVD) ou créer ses propres compositions (GarageBand), et FrontRow, un média center piloté à la télécommande (Apple Remote) incluse qui permet de contrôler la diffusion de vidéo, chansons, et autres photos sur l’ordinateur.

En attendant la version Core 2 Duo

Avec MacBook, Apple confirme l’orientation initiée avec les MacBook Pro présentés en début d’année (voir édition du 16 février 2006). A savoir, la rupture de plate-forme processeur annoncée dès la mi-2005 (voir édition du 6 juin 2005). En délaissant les PowerPC d’IBM au profit des Core Duo d’Intel, Apple prenait le risque de décevoir en terme de performances sur ces nouvelles machines. Risque écarté si l’on en croit le constructeur. Selon ses propres tests, le MacBook serait aujourd’hui plus de 5 fois plus rapide qu’un iBook G4 1,42 GHz.

Résolument tourné vers les utilisateurs grand public, le MacBook est proposé à partir de 1 099 euros dans sa version d’entrée de gamme (processeur 1,83, disque dur 60 Go, lecteur combo DVD/CD). Soit un prix raisonnable dans cette gamme d’ordinateurs portables. Pour un processeur à 2 GHz et le SuperDrive, il faudra débourser 1 299 euros. Et si vous préférez le noir, il prévoyez d’ajouter 200 euros. Mais à ce prix, le disque dur proposé offre une capacité de 80 Go.

Les impatients se précipiteront sur les nouveaux MacBook qui devraient pourtant évoluer d’ici quelques mois. Intel a annoncé la sortie, pour la rentrée, de la puce Merom, un processeur double coeur 64 bits (ce que ne sont pas les Core Duo actuels architecturés en 32 bits), qui sera baptisé Core 2 Duo. Une telle puce sera en effet mieux placée pour tirer pleinement partie du système Mac OS X et ses applications.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur