MacOS met un pied dans le PC

Cloud

Nous vous l’annoncions il y a quelques jours, Apple préparait une version Intel de DarwinOS, le coeur du futur MacOS X. Hé bien, elle est maintenant arrivée, tout juste sortie du four des développeurs.

Après quinze mois de travail intensif, Apple vient de rendre disponible DarwinOS 1.0. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Darwin est le coeur de MacOS X Server et MacOS X. Cette toute nouvelle version fait un bon important en avant : nouveau micro-noyau, le fameux Mach 3, une nouvelle couche BSD, il passe en effet d’un BSD 4.4 à un FreeBSD, plus répandu et plus rapide. Les développeurs seront heureux d’apprendre qu’il est compatible avec le KDK, le kit de développement des pilotes sous MacOS X.

Outre le grand saut de performances entre la version 0.3 et 1.0, du en grande partie au nouveau micro noyau, DarwinOS 1.0 constitue un élément stratégique pour Apple, car c’est le premier système d’exploitation signé Apple a être disponible sur PowerPC et sur les processeurs Intel ! Même s’il n’y a toujours pas d’interface graphique, les développeurs ne vont pas tarder à en créer une. D’autant plus que les bibliothèques X Window les plus populaires sont déjà disponibles sur Darwin : X11 et Xfree.

Pour fonctionner de façon optimale, Darwin 1.0 demande un G3 ou G4, mais il fonctionne sur d’autres machines plus anciennes (PowerMac 7300 et 7600 et les séries 8×00 et 9×00). En revanche, pour les machines les plus récentes (à partir du G3 B&W et des iMac), Apple a conçu une nouvelle procédure d’installation nommée New World Installer.

Si vous ne voulez pas télécharger les 197 Mo de Darwin 1.0, Apple va proposer un CD-Rom comprenant les versions Intel et PowerPC au prix de 20 dollars (environ 130 francs). Pour le télécharger, vous devez signer la licence d’utilisation Open Source d’Apple.

Pour en savoir plus : Darwin 1.0


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur