MacOS X enthousiasme les Unixiens

Cloud

Le système d’information géographique GRASS (système support d’analyse des ressources géographiques), aux sources libres, fonctionne sur différentes plates-formes. Il vient d’être porté sur MacOS X.

GRASS, un système d’information géographique libre fourni sous licence publique GNU, est en développement depuis 18 ans. Il est utilisé pour la gestion de données, le travail des images, la production de graphiques, la modélisation dans l’espace et l’affichage de différentes données géographiques. Utilisé essentiellement aux Etats-Unis par des offices gouvernementaux, il a été conçu à l’origine pour l’aménagement des territoires et les besoins spécifiques de l’armée américaine. Son utilisation s’est depuis étendue à l’ingénierie, l’hydrologie, la géologie, la physique, les statistiques…

La version compilée pour MacOS X bêta enthousiasme l’un des utilisateurs de cet outil, le cartographe Jeshua Lacock qui a réalisé le portage. Interrogé par nos confrères de MacCentral, il applaudit la compatibilité de MacOS X : “L’interface graphique basée sur X-Window fonctionne. Cela prouve sans aucun doute combien MacOS X est puissant et compatible. Si GRASS peut être compilé, n’importe quel code Unix sous le soleil tournera sur OS X”. Sous le soleil, exactement… Autant dire que le nombre d’applications utilisables avec le nouveau système d’exploitation attendu pour le début de l’année prochaine va connaître une croissance certaine.

Pour en savoir plus :

Le site de GRASS (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur