MacOS X, une valeur sûre pour les entreprises

Cloud

Des éditeurs ont sauté sur l’occasion ou étudient la possibilité de porter leurs solutions sur le système d’exploitation de nouvelle génération d’Apple. Pourquoi tant de hâte ? En raison du coût de service inférieur et des économies d’échelle possibles !

Qui l’eût cru ? Le prochain système d’exploitation d’Apple est étudié très sérieusement par les éditeurs de logiciels comme une alternative destinée aux entreprises ! Outre les échos des grands de l’industrie qui annoncent leurs suites logicielles industrielles (Le site de m4internet (en anglais)), des éditeurs de moindre envergure commencent à analyser le comportement de leurs applications déjà existantes et développées pour Unix, sur MacOS X.

Et ça marche ! m4internet”, une société de la côte ouest des Etats-Unis qui propose des solutions de CRM (Customer Relationship Management ou gestion de la relation client) traditionnellement hébergées sur des serveurs sous Unix, utilise pour le moment des serveurs de Sun Microsystems fonctionnant sous son Unix Solaris. Or l’utilisation de Mac tournant sous MacOS X (toujours en version bêta publique, faut-il le rappeler ?) se révèle fonctionner particulièrement bien. La société utilise ainsi des iMac dotés du nouveau système pour développer ses applications fonctionnant sur Unix.

Project Builder très prisé par les développeurs

Les outils fournis sous le nouveau système sont particulièrement prisés : les programmeurs sous Unix retrouvent leurs outils, auxquels ils peuvent en ajouter d’autres. Mais l’environnement de programmation d’Apple Project Builder est particulièrement prisé pour son efficacité et la simplicité intuitive obtenue par le biais de l’interface graphique, qui permet de limiter les investissements en formation. Mais ce n’est pas tout : tout compte fait, un éditeur développant sous Unix et s’adressant à des PME peut proposer ses solutions autour de la plate-forme Macintosh pour des coûts globaux moins élevés. L’intérêt du client est ici en jeu : l’interface Unix traditionnelle est généralement considérée comme peu attirante, quand celle du Mac est prédisposée pour une utilisation intuitive.

Des solutions orientées Unix, destinées aux entreprises et coûtant jusqu’à quatre fois moins cher que sur des stations de travail Unix peuvent ainsi voir le jour ! Faites le calcul : sur un Mac acquis entre moins de 6 000 et 25 500 francs hors taxes, vous faites tourner des applications qui d’habitude requièrent des stations de travail coûtant de 15 000 à 90 000 francs ! “m4internet” a fait ses comptes. Son président, Ed Patrick, interrogé par MacCentral, ne s’en cache pas : “Nous utilisons des serveurs Solaris de Sun Microsystems comme serveurs de production et nous avons remarqué que l’intégration entre MacOS X et Solaris fonctionne extrêmement bien. [?] La plupart des stations de travail ne sont pas amusantes à utiliser, tandis que des iMac tournant sous MacOS X le sont…” Réconcilier travail et plaisir ?

Pour en savoir plus :

Le site de m4internet (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur