MacSpeech n’a pas dit son dernier mot

Cloud

L’éditeur MacSpeech précise l’avancée de ses travaux pour prouver sa détermination face à l’annonce de son concurrent Dragon Systems, qui prévoit de porter sur Mac son logiciel de reconnaissance vocale Naturallyspeaking.

Lors de la conférence des développeurs Apple WWDC’99 à San Jose aux Etats-Unis, l’éditeur Dragon Systems a déclenché l’enthousiasme du public en révélant que son logiciel de dictée vocale Dragon NaturallySpeaking serait disponible en version anglo-saxone puis en français à partir de la fin 1999 (voir édition du 11 mai 1999). Or la société MacSpeech, qui travaille elle aussi sur un logiciel de reconnaissance vocale pour le Mac, a tenu à faire savoir qu’il fallait aussi compter sur elle. Son président Andrew Taylor a donné le ton : “Eh bien, “ils” ont finalement remarqué l’absence de logiciel de dictée sur le Macintosh ! Nous sommes encore là et pour l’instant nos plans n’ont pas changé”. L’équipe de MacSpeech indique avoir récemment embauché trois ingénieurs et investit tout son argent dans le projet de reconnaissance vocale. Elle explique avoir achevé le module de base de reconnaissance Voice Control, et relève que son logiciel de commande vocale ListenDo permet déjà se de donner une idée du résultat. Ce logiciel n’a rien avoir avec le projet final de dictée vocale, puisqu’il permet surtout de manipuler des menus et des ordres au sein d’une application. Enfin, il repose sur la technologie PlainTalk, ce qui n’est pas le cas du logiciel de dictée actuellement en préparation. La société continue par ailleurs de rechercher des investisseurs et demande le soutien de ses futurs clients?

Pour en savoir plus : http://www.macspeech.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur