MacWorld : Steve Jobs dévoile le futur d’Apple

Régulations

Nouveaux Power Mac, système d’exploitation Mac OS X Server, logiciel Quick Time 4, baisse des prix de l’iMac et qui sait quelle surprise? la liste de ce que doit annoncer Steve Jobs est impressionnante.

Mardi 5 janvier à 9 heures au salon Macworld de SanFrancisco (18 heures, heure française), Steve Jobs n’aura que deux heures pour animer ce qui s’annonce déjà comme le point de départ d’une année très riche en nouveautés pour Apple.

Côté logiciel, il présentera officiellement la version 4 de son logiciel multimédia Quick Time qui offrira des fonctions de streaming pour Internet (diffusion en continu). Pour les professionnels, il devrait aussi dévoiler Mac OS X Server, anciennement baptisé Rhapsody. Ce système d’exploitation qui s’appuie sur le système développé par la société Next est destiné aux serveurs et aux stations de travail. Il devrait permettre de faire tourner des logiciels écrits pour de nombreuses plates-formes (Mac OS mais aussi Windows, Unix… ).

Dans la catégorie micro, Jobs lancera les nouveaux Power Mac connus sous le nom de code Yosemite. Plus puissants, ils seront équipés de processeurs PowerPC cadencés à 333 et 400 MHz. Bien que destinés aux professionnels, ils arboreront un look proche de l’iMac avec des courbes soignées et des couleurs translucides. Livrés sans lecteur de disquettes, ils seront dotés du port USB mais aussi pour la première fois de l’interface Firewire (IEEE 1394).

Des sources proches de la société prédisent aussi des baisses de prix importantes de l’iMac que Steve Jobs avait déjà évoqué en novembre dernier. Certains observateurs n’écartent pas le lancement d’un nouvel iMac avec un processeur plus rapide et un disque dur plus volumineux. En revanche, le lancement -pendant le salon- du Webmate, un portatif au design révolutionnaire et doté de fonctions de communications à distance a été écarté par les porte-parole d’Apple. Reste la possibilité d’une surprise de taille dont Jobs est coutumier. En 1997, il avait pris tout le monde à contre pied en annonçant que Microsoft investissait 150 millions de dollars dans Apple.

Pour en savoir plus : http://www.macworldexpo.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur