Magento réorganise son offre de services

EntrepriseMarketing
magento-services-e-commerce

Le fournisseur de solutions e-commerce va mettre un terme à ses offres Magento Go et ProStores permettant aux petits marchands de créer leur boutique en ligne.

Fournisseur de solutions open source pour créer des boutiques en ligne, Magento annonce la fermeture prochaine de deux de ses services destinés aux petits marchands.

L’entreprise américaine – passée dans le giron d’eBay en 2011 – fixe l’échéance au 1er février 2015. A cette date, c’en sera terminé du support de Magento Go et de ProStores, des outils facilitant la mise en place de sites e-commerce.

L’avenir de Magento Go (déclinaison cloud de Magento) semblait compromis depuis déjà quelque temps. Sa localisation en France n’a d’ailleurs jamais été réalisée. Progressivement, les travaux se sont portés sur la version Enterprise, principal levier de croissance pour l’éditeur, à hauteur de 80% de son chiffre d’affaires en 2013, avec plus de 150 000 clients dans le monde.

La dernière mouture (1.14) a apporté des améliorations au niveau des processus d’indexation, du système de cache ou encore des mises à jour manuelles. Mais la véritable attente porte sur son successeur : Magento 2, donc le lancement est repoussé depuis plusieurs années (voir le compte Twitter @ismagento2ready).

Réactualisée début mai dans le cadre de la conférence Magento Imagine 2014, la feuille de route fait état d’une première bêta en décembre 2014, avant un RC (“Release Candidate”) en mars 2015. Il faut s’attendre à de nombreuses avancées du point de vue technique : support de HTML5, CSS3 et jQuery, responsive Web design, intégration de modules issus de Zend Framework 2…

Les clients de Magento Go et de ProStores ont été avertis par mail de cette décision “qui n’a pas été facile à prendre”. Ils sont désormais redirigés vers un “Centre de migration” qui les aidera à gérer la transition vers d’autres plates-formes. Le concurrent Bigcommerce, qui a déjà accueilli environ 6000 anciens clients de ProStore, a été choisi comme principal partenaire.

Senior vice-président de l’activité Produits & Stratégie d’eBay Entreprise, Mark Lavelle évoque une mesure “nécessaire [au regard de] l’évolution du marché”. Les petits marchands qui souhaitent poursuivre l’expérience Magento devront donc se réorienter sur la version Enterprise (plutôt adoptée par des grands groupes qui réalisent des millions de transactions par an) ou Community (surtout exploitée par des grands comptes désirant bénéficier de flexibilité au niveau du code).

* Concurrent des Français Prestashop et Commerce Guys, Magento a été racheté en juin 2011 pour 180 millions de dollars. Son acquéreur (eBay) était progressivement monté au capital, jusqu’à 49% des parts.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : êtes-vous au point sur les solutions e-commerce ?

Crédit photo : Diamond_Images – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur