Magic Leap la joue discret mais sa valorisation atteint des sommets

EntrepriseLevées de fonds
3 12

Spécialiste de la réalité augmentée, Magic Leap a discrètement levé 827 millions de dollars. Sa valorisation monte en flèche.

C’était un premier indice : en octobre dernier, le quotidien South Florida Business Journal révélait que Magic Leap s’apprêtait à lever près d’un milliard de dollars.

Le méga-financement escompté se précise : selon un document officiel déposé dans l’Etat du Delaware et découvert par Forbes, la start-up américaine, spécialisée dans les technologies de réalité augmentée, aurait obtenu 827 millions de dollars.

En l’état actuel, il est difficile de savoir qui soutient Magic Leap. Re/code évoquait la participation du groupe e-commerce chinois Alibaba mais sans disposer de confirmation.

Il faudra donc patienter pour connaître qui se cache derrière cette levée de fonds qui valorise désormais la société à 3,7 milliards de dollars.

Le montant cumulé des levées de fonds de Magic Leap s’élève donc à 1,4 milliard de dollars, dont 542 millions de dollars obtenu en septembre 2014 auprès d’un impressionnant parterre d’investisseurs : Google, Qualcomm Ventures, KPCB, KKR, Obvious Ventures, Andreessen Horowitz ou Vulcan Capital.

Le cercle des start-up ayant reçu une telle attention est restreint : on peut citer Facebook et Uber.

Magic leap : une expertise technologique mais pas de produit

Magic Leap est dirigé par Rony Abovitz qui s’était déjà illustré en co-fondant Mako Surgical, une société spécialisée dans la robotique dédiée à la chirurgie (revendue fin 2013 à Kalamazoo, propriété de Stryker Corp, pour 1,65 milliard de dollars).

Si la technologie qu’elle a développée reste largement secrète, Magic Leap diffuse régulièrement des vidéos bluffantes censées avoir été réalisées sans trucages a posteriori. Il s’agit de la promouvoir et de montrer à quel point elle permet de donner l’illusion de la présence d’un objet réel alors qu’il s’agit de réalité augmentée.

Tout en préservant les secrets qui entourent la technologie, Rony Abovitz ne tarit pas d’éloges sur la technologie de sa start-up : « Il est temps de remettre de la magie dans le monde » ou « Le cerveau humain est encore le meilleur écran jamais conçu ».

Magic Leap promet en effet de diffuser des images en très haute définition directement dans la rétine des yeux (ce qui n’est pas sans rappeler les Google Glass) grâce à un dispositif portable.

Microsoft a également pris le parti de développer un casque de réalité augmentée avec HoloLens. Ce dernier projette des images en 3D dans le champ de vision de celui qui les porte.

Les expériences de réalité augmentée annoncées par Magic Leap ou Microsoft (HoloLens) sont donc clairement différentes de celles basées sur la réalité virtuelle. Dans ce dernier cas, tout l’affichage doit être calculé en temps réel en fonction des mouvements du porteur, ce qui nécessite une quantité de calculs très importante pour offrir une expérience de qualité.

Ce sont pourtant les casques de réalité virtuelle qui arriveront les premiers sur le marché. Mais, la réalité augmentée pourrait changer la donne avec des aspects plus pratiques. De surcroît, contrairement à la réalité virtuelle, la réalité augmentée n’isole pas le porteur du casque.

Vidéos YouTube : démos sur la technologie de Magic Leap

(Crédit photo : Ahmet Misirligul, Shuttershock)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur