Mais où est passé HyperCard ?

Cloud

Un des plus mythiques logiciels du monde Apple, refait surface grâce à une compilation et à une pétition remise à Apple par des développeurs.

Lorsque Bill Atkinson créa HyperCard, personne n’avait imaginé qu’il allait révolutionner la programmation sur ordinateur. Pour la première fois, tout le monde ou presque pouvait créer rapidement des programmes (appelés piles) dotés d’une interface graphique. Son langage de programmation, HyperTalk se voulait le plus simple possible, proche du langage parlé. Des environnements compatibles HyperCard apparurent, le plus célèbre étant SuperCard. HyperCard est rapidement devenu un outil de développement incontournable sur Mac. Il possédait des fonctions inédites : construction de l’interface par simple “glisser/déposer”, extensibilité des fonctions et du langage HyperTalk, possibilité d’utiliser des commandes AppleScript dans une pile HyperCard.

Pour refaire revivre HyperCard, Apple préparait une version 3, promettant une profonde intégration de QuickTime et même une version Windows, qui fut montrée à plusieurs reprises entre 1995 et 1996. La fin du projet Copland (première mouture de MacOS 8), enterra aussi HyperCard 3, malgré les annonces d’Apple. Finalement, le constructeur a laissé cette version 3 au stade de développement.

Mais la communauté HyperCard a toujours été passionnée et active, en incitant Apple à continuer le support de leur produit fétiche. Sans grand résultat.

Les représentants de HyperActive Software (éditeur spécialisé dans les solutions HyperCard) et de HyperCard Mailing List CD (association d’utilisateurs) ont rencontré le vice président mondial du marketing Apple, Phil Schiller. Cette entrevue fut l’occasion de discuter de l’avenir d’HyperCard avec la remise d’une pétition d’utilisateurs réclamant une mise à jour afin, notamment, de rendre entièrement compatible HyperCard à MacOS 9 (et pourquoi pas MacOS X). Un CD-Rom de compilation de piles HyperCard fut aussi présenté, résultats des efforts et de la créativité de l’HyperCard Mailing List. Las pour ces développeurs, si Phil Schiller s’est dit intéressé, HyperCard reste dans les cartons. Le produit sera de nouveau en développement, s’il trouve sa place dans la nouvelle stratégie Apple (dixit Phil Schiller). Bref, aucun espoir à court terme.

Pour ceux qui ne connaissent pas toutes les possibilités extraordinaires d’HyperCard, HyperCard Mailing List propose pour 5 dollars (environ 30 francs), un CD-Rom contenant plus de 700 piles sur les sciences, le cinéma, la gestion, l’éducation, la programmation etc. C’est la plus grande compilation du genre jamais sortie.

Pour en savoir plus :

Compilation HyperCard : HyperCard Mail List CD

Solutions sous HyperCard : Hyper Active Software

Site HyperCard : Site officiel


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur