Malware Android : un jeune pirate fûté d’Amiens condamné à un an de prison

Dylan avait développé un malware pour les smartphones sous Android permettant de récupérer des micro-paiements. Il vient d’être jugé à Amiens.

malware-android-piratage

La justice n’a pas perdu de temps avec Dylan du nom de ce jeune hacker français qui a développé et exploité un malware via les smartphones Android.

Le mois dernier, il a été mis en examen pour « escroquerie et atteinte à un système automatisé de données » et placé sous contrôle judiciaire.

Le tribunal correctionnel d’Amiens vient de condamner Dylan à un an d’emprisonnement, donc six mois ferme à purger sous bracelet électronique.

Il encourrait une peine de 50 ans de prison maximum.

Le virus aurait affecté 17 000 smartphones et le préjudice est estimé à 500 000 euros, estime l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information (OCLCTIC).

A travers des platesformes non officielles d’applications pour smartphones Android, le jeune pirate de 20 ans proposait des logiciels gratuits à télécharger.

Mais, une fois les applications téléchargées sur leurs appareils mobiles, les utilisateurs envoyaient des SMS surtaxés à leur insu.

Dylan interceptait ensuite les réponses, des SMS qui contenaient des codes de micro-paiement.

« On avait affaire à un petit génie de l’informatique qui a mis au point un virus presque unique en France, au potentiel de nuisance exponentiel », considère la cellule de la police spécialisée dans la cybercriminalité.

Le prévenu a reconnu qu’il avait agi par « beauté du geste » mais aussi « un peu par l’appât du gain ». La justice n’a guère reconnu de circonstances atténuantes.

De plus, la menace malware est toujours active.

Néanmoins, il n’y avait pas de constitutions de parties civiles dans ce procès (ni victimes, ni opérateurs), selon l’AFP.

crédit photo : shutterstock.com – Copyright : style-photography.de

Rédacteur en chef ITespresso.fr Lire mes autres articles

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



4 replies to Malware Android : un jeune pirate fûté d’Amiens condamné à un an de prison
  • Le 9 novembre 2012 à 13:17 par break

    En France La période de sûreté maximum est de 22 ans.

  • Le 9 novembre 2012 à 14:01 par Rien de plus

    « Il encourrait une peine de 50 ans de prison maximum. » Ca n' »existe pas en France, la peine maxi est de 22 ans !!!!

  • Le 9 novembre 2012 à 16:48 par Tom

    5 ans

  • Le 9 novembre 2012 à 16:48 par Tom

    5 ans !!!

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

09:23:54