Mandriva Linux 2007 propose à son tour un bureau en 3D

Cloud

La nouvelle Mandriva poursuit son offre d’intégration de logiciels
propriétaires comme Skype et LinDVD.

L’éditeur Mandriva vient de présenter sa nouvelle distribution Linux : la Mandriva Linux 2007. Fidèle à sa stratégie de s’adresser tant aux utilisateurs individuels qu’aux entreprises, la version 2007 se décline en trois éditions : Discovery (pour les débutants Linux), Powerpack (pour les utilisateurs avancés) et Powerpack+ (pour les TPE et les travailleurs indépendants). Proposées en téléchargement à partir de la semaine prochaine, les versions boîtes seront commercialisées dans le courant du mois d’octobre respectivement à 49, 79 et 199 euros.

L’apparition d’un bureau en 3D est évidemment la nouveauté la plus impressionnante de cette édition. Exploiter les faces d’un cube pour afficher son (multi)bureau, secouer les fenêtres comme un drap ou apprécier les effets de transparence sont désormais autorisés par la Mandriva Linux 2007. Celle-ci supporte en effet les technologies AIGLX et Xgl pour assurer la compatibilité maximale avec les cartes graphiques ATI, nVidia et les chipset d’Intel. Un utilitaire permet d’ailleurs de détecter automatiquement la meilleure configuration 3D à utiliser.

Les améliorations visuelles ne s’arrêtent pas à la 3D. L’éditeur a particulièrement accentué ses efforts sur un nouveau thème baptisé Ia Ora (” bonjour” en polynésien). Celui-ci affine l’affichage des fenêtres, onglets et icônes et inaugure l’effet “glacé”. Rappelons également que la Mandriva consacre un effort équivalent aux environnements de travail Gnome 2.16 et KDE 3.5.4. Histoire de satisfaire tous les goûts.

Côté outils de travail, Mandriva est une des rares distribution à proposer des logiciels propriétaires à côtés de la myriades d’applications open source. On retrouve ainsi l’inévitable Skype (gratuit) pour téléphoner en IP depuis son PC, les antivirus BitDefender et Karspersky (payants) ou encore le player DVD LinDVD d’Intervidéo. L’éditeur a même pensé aux joueurs en proposant l’émulateur Cedega de TransGaming qui permet de jouer à des jeux Windows sous Linux, et le jeu de voitures FlatOut.

Côté utilisateur en entreprise, Mandriva Linux 2007 s’illustre par l’intégration de l’hyperviseur de machine virtuelle Xen 3.0 et celle du gestionnaire VMware Player. Parmi les améliorations, rpmdrake se présente désormais sous une seule fenêtre, ce qui facilitera la gestion des installations/désinstallation/mise à jour des applications, tandis que Arkeia Smart Backup assure la sauvegarde des données. Notons également l’apparition (dans la version Powerpack+) de Invictus Firewall, un pare-feu redondant pour la gestion de multiples firefall.

Mandriva Linux 2007 s’accompagnera d’une nouvelle version de la Mandriva One, un CD de démonstration qui permet de profiter pleinement de la distribution Mandriva 2007 (dans un cercle réduit à ses principales applications Internet et de bureautique) tout en offrant la possibilité de l’installer sur le disque dur à tout moment. Comme précédemment, Mandriva One sera téléchargeable et diffusé sous forme de CD-Rom à diverses occasions événementielles comme les Install Party.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur