Mandriva multiplie les initiatives pour renaître de ses cendres

Cloud

L’éditeur français Mandriva revient à la charge en annonçant trois nouveautés : sa distribution Mandriva Linux 2010.2, sa solution de gestion informatiques Pulse 2, et une offre à destination des enseignants.

Première nouvelle de taille : Mandriva vient d’annoncer la sortie officielle de sa distribution Linux Mandriva Linux 2010.2, note Silicon.fr.

“Nous sommes très fiers de présenter cette nouvelle version de la distribution Mandriva Linux. Ergonomique et rapide à la fois, Mandriva Linux 2010.2 s’inscrit dans la continuité des versions précédentes et dans les nouveaux usages du numérique”, a déclaré Arnaud Laprévote, le CEO de Mandriva.

“Continuité” : ce terme est d’autant plus vrai que la Mandriva Linux 2010.2 reste pour l’essentiel une grosse mise à jour de la version précédente. Les utilisateurs de la version 2010.1 n’ont pas à installer cette mouture, puisqu’elle correspond en tout point à leur système d’exploitation actuel agrémenté de ses mises à jour.

Bon point toutefois, les paquets logiciels sont récents : noyau Linux 2.6.33, KDE 4.4.3, Gnome 2.30.2, Firefox 3.6.13, X.Org Server 1.7.7, etc. La Mandriva Linux 2010.2 est disponible en versions Free (100% open source), One (CD-Rom “Live” installable) et Powerpack (à partir de 49 euros TTC). Cette dernière offre intègre – entre autres – des outils Adobe et VMware, ainsi qu’un ensemble de codecs audio et vidéo.

En outre, Mandriva en a également profité pour inaugurer la mouture 1.3.0 de sa solution de gestion de parc informatique Pulse 2.

Ce logiciel sous licence open source prend en charge la plupart des fonctions classiques dans ce domaine : inventaire (matériel et logiciel), administration (déploiements et mises à jour), maintenance (supervision réseau et lancement de diagnostics), etc. Grâce à Pulse 2, l’ensemble du parc pourra être géré depuis une unique console.

Cette nouvelle version introduit une fonctionnalité de clonage. Elle permet de créer une image de secours du disque dur d’un ordinateur. Au besoin, cette image pourra être restaurée par la suite, faisant ainsi gagner un temps précieux aux équipes de maintenance informatique.

Une telle image pourra également être déployée sur plusieurs ordinateurs. Afin de s’adapter aux différences présentes entre les diverses machines, il sera possible de lancer des scripts de personnalisation après la phase de restauration. Sauvegarde et déploiement sont donc à la portée de cette nouvelle fonctionnalité.

Par ailleurs, Mandriva investit le monde de l’éducation, en partenariat avec Mythware, en lançant une offre commune : la Mandriva-Mythware Education Solution.

Cet OS, basé sur le système d’exploitation Linux de l’éditeur français, intègre les outils de contrôle de classe développés par le spécialiste chinois de l’e-learning.

En combinant les outils des deux éditeurs, cette offre est parfaitement adaptée aux besoins du monde de l’éducation. Elle est de surcroit spécifiquement conçue pour les écrans de petite taille présents sur le Classmate PC d’Intel et les netbooks, des machines économiques, idéales pour les salles de classe.

Les outils de Mythware permettent à l’enseignant de gérer et de contrôler les ordinateurs de ses élèves à distance, d’y afficher des documents, de recueillir les réactions de la classe, d’organiser des sessions de chat, etc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur