Mangoosta : 1ère offre ADSL sans France Télécom !

Cloud

L’ADSL, c’est cher et compliqué… jusqu’à demain ! Un nouvel opérateur propose en effet une offre d’abonnement simplifiée et la moins chère du marché. Et on n’aura plus besoin de s’abonner chez France Télécom !

Plus besoin de passer par France Télécom pour s’abonner à l’ADSL ! Mangoosta, un nouveau venu dans le monde du haut débit, ouvre officiellement ses portes demain 5 octobre. Et proposera aux internautes un accès ADSL complet, comparable aux offres Netissimo 1 et 2 de l’opérateur historique. Deux offres seront donc proposées, avec des débits de 512 et 1024 Kbits/s. Comme pour les autres offres ADSL, et contrairement au câble donc, il n’y a aucune limite en trafic remontant (de l’abonné vers le réseau). Prix mensuels respectifs : 330 et 789,36 francs TTC, location du modem ADSL compris. Autrement dit, Mangoosta propose l’abonnement ADSL le moins cher du marché ! Mais le plus intéressant, c’est que l’abonné peut s’affranchir de toute relation avec France Télécom. Voilà qui simplifie beaucoup l’accès à l’ADSL.

Jusqu’à présent, en effet, l’internaute désireux de passer à l’accès ADSL devait d’abord ouvrir une ligne Netissimo auprès de France Télécom et, ensuite, choisir un fournisseur d’accès. Infonie emportait jusqu’alors la palme de l’offre globale la moins chère grâce à son abonnement mensuel ADSL à 69 francs, mettant l’ADSL à 379 francs par mois tout compris (voir édition du 14 septembre 2000). Les frais d’installation du filtre ADSL et de configuration de la machine sont facturés 500 francs par Mangoosta, contre 768,57 francs chez France Télécom.

Si le client n’aura effectivement aucun contact avec France Télécom, Mangoosta, en revanche, a dû négocier de façon serrée avec l’opérateur. En effet, tant que la dernière phase de dégroupage n’est pas achevée, France Télécom conserve un monopole sur ce que l’on appelle la boucle locale, c’est-à-dire la connexion chez l’abonné. Or, le décret prévoit un dégroupage pour le 1er janvier prochain (voir édition du 13 septembre 2000). Jusqu’à cette date, Mangoosta est donc obligé de faire reposer une partie de son réseau sur les équipements de France Télécom. Du coup, on se demande comment la nouvelle société parvient à proposer un abonnement ADSL moins cher que France Télécom en utilisant les ressources techniques de France Télécom… Aucun commentaire n’est pour le moment fait à ce sujet. Mangoosta table sur 20 000 abonnés d’ici à la fin de l’année.

En réalité, au début tout du moins, l’offre de Mangoosta sera “co-brandée”, c’est-à-dire qu’elle sera commercialisée par des partenaires. Parmi les premiers, on trouve Yahoo et Gameloft. Mangoosta ne fera “que” fournir les services techniques… et profitera également de la très forte image de marque de ses partenaires.

Même si l’offre n’est officiellement annoncée que demain, il est d’ores et déjà possible de s’inscrire en téléphonant au numéro indiqué sur le site de Mangoosta.

Pour en savoir plus :

Mangoosta


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur