ManoMano prêt à enfoncer le clou du bricolage sur le Web

EntrepriseLevées de fondsStart-up
manomano-levee-fonds-bricolage
2 13

La marketplace ManoMano.fr lève 13 millions d’euros pour conquérir le marché du bricolage en Europe.

Le bricolage communautaire attire les investisseurs. ManoMano.fr (ex-MonEchelle.fr) , marketplace pour le bricolage et le jardinage exploitée par la société Colibri SAS, boucle une belle levée de fonds de 13 millions d’euros.

Quatre structures d’investissement apportent leur soutien : les fonds Partech Ventures, Piton Capital, CM-CIC Capital Privé et Bpifrance (via le Fonds Ambition Numérique).

La société, co-fondée par Christian Raisson et Philippe de Chanville, avait déjà levé 2 millions d’euros dans la période 2013-2014.

Avec le niveau de financement atteint, ManoMano veut conquérir l’Europe avec l’ambition de décrocher un statut de leader. Des marchés comme l’Espagne, l’Italie et le Royaume-Uni sont prioritaires.

L’accent sera mis sur l’ajout de services pour les marchands partenaires (logistique, expansion géographique, suivi) et le renforcement de la dimension conseils & projets des clients (400 000).

Les investisseurs parient sur un acteur qui évolue sur le marché gigantesque du bricolage (30 milliards d’euros rien que pour la France, 280 milliards pour l’Europe), qui bascule dans le digital.

ManoMano agit comme intermédiaire de confiance entre l’internaute et le marchand, qui écoule ses produits via la marketplace. Ce qui permet à la société éditrice d’esquiver les problématiques de gestion de stocks et de logistique.

Attention, le nom de domaine ManoMano.fr n’est pas encore 100% opérationnel. En l’état actuel, en tapant l’URL, on retombe directement sur MonEchelle.fr.

Ouverte en juin 2013, la marketplace (300 marchands partenaires, 600 000 références produits) a également vocation à développer sa dimension communautaire pour rendre le bricolage plus chaleureux.

Ainsi, un assistant virtuel a été mis en place pour « tchatter avec un membre de la communauté de bricoleurs-experts ».

De grandes enseignes comme Leroy Merlin ou Castorama fournissent également des efforts dans le sens de l’entraide avec des communautés ou des MOOC thématiques (séquences vidéo didactiques) en fonction des travaux de bricolage à réaliser chez soi (plomberie, décoration, peinture, jardinage…).

Ci-joint quelques indicateurs de développement fournis par ManoMano  :

manomano-KPI
Quelques indicateurs fournis à la presse par ManoMano

Sous un angle « plus ubérisant », la société exploite en complément SuperMano.fr, un « service de mises en relation entre bricoleurs et particuliers pour des petits travaux » (présent en Ile-de-France et Rhône-Alpes avec plus de 400 bricoleurs certifiés).

(Crédit photo : Shutterstock.com – Droit d’auteur : wavebreakmedia)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur