Marc Simoncini entre dans une ère “post-Meetic”

CloudEntrepriseStart-up

Le Net-entrepreneur Marc Simoncini veut lâcher les commandes de Meetic et se concentrer sur le développement de son fonds Jaina Capital.

Marc Simoncini a envie de tourner la page de Meetic.

Le Net-entrepreneur, qui a fondé le site de rencontres Meetic en 2001 puis qui s’est rapproché de son concurrent américain Match.com en 2009, voudrait se consacrer à son activité de gestion de son fonds d’investissement Jaina Capital (orienté Internet).

Ainsi, on l’a repéré dans un tour de table récemment effectué par Restopolitan (réservation de tables de restaurants sur Internet).

Selon les informations recueillies par Le Figaro, Marc Simoncini est “dans une logique de cession” de Meetic et exprime l’envie de “sortir avant la fin de l’année”.

Philippe Chainieux, actuel directeur général du groupe exploitant le réseau européen de sites de rencontres, devrait prendre le relais.

En septembre, Marc Simoncini et son Match Pegasus (actionnaire minoritaire) avaient confié à la banque d’affaires Messier Partner un mandat commun “afin d’évaluer toutes les options stratégiques pour la société et ses actionnaires”.

Quel est l’avenir de Meetic ? Match.com pourrait profiter de l’occasion pour monter en puissance dans le capital mais l’arrivée d’un nouvel actionnaire de référence n’est pas exclue.

En 2009, Meetic, présent dans 16 pays européens et décliné en 13 langues (avec plus récemment une extension en Argentine), a réalisé un chiffre d’affaires de 158 millions d’euros (multiplié par quatre en cinq ans) et revendique 849 000 membres payants (avec un churn de 14%).

La société exploite un mixte de revenus (abonnements, mobiles et publicité).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur