Marché des OS mobiles : Windows Mobile et Symbian sont en danger

CloudMobilitéSmartphones

Alors que l’iPhone, les BlackBerry et Google Android gagnent du terrain sur le marché des OS mobiles, Windows Mobile et Symbian de Nokia accusent un fort recul au troisième trimestre, selon Gartner.

Alors que le marché mondial des mobiles a enregistré une petite croissance de ses ventes de 0,1% au troisième trimestre, qui laisse entrevoir une sortie de crise pour les fabricants, le cabinet d’analyses Gartner souligne également que les OS mobiles Windows Mobile et Symbian, poussés par Microsoft et Nokia, commencent à boire la tasse.

En effet, le marché des smartphones, en pleine expansion (+12,1% au troisième trimestre, à 41 millions d’unités vendues), profite surtout à Apple et à son iPhone, aux BlackBerry et aux terminaux sous Google Android.

Ainsi, l’arrivée des Windows Phone sous le nouveau Windows Mobile 6.5, en octobre dernier, n’a pas suffit à endiguer la baisse des parts de marché du système d’exploitation de Microsoft sur le secteur des smartphones. Selon Gartner, cet OS, entre juillet et septembre dernier, a vu ses parts de marché mondiales chuter de 28%, passant de 11 à 7,9%.

Symbian de Nokia voit son leadership contesté

Même constat du côté de Nokia et de son OS Symbian, qui ne sera bientôt plus supporté par Samsung, qui souhaite mettre au point son système d’exploitation maison. Le constructeur finlandais, toujours premier constructeur mondial, a ainsi vu les parts de marché de Symbian, au troisième trimestre, passer de 49,7% (troisième trimestre 2008) à 44,6%.

Du côté des terminaux mobiles, Nokia a également vu son leadership reculer. Sa part de marché mondial a chuté de 3,8% en un an, à 36,7%. Même constat sur le créneau des smartphones, où les ventes de Nokia sont passées de 42,3 à 39,3%.

L’iPhone et les BlackBerry continuent de séduire

Les mauvais chiffres enregistrés par Microsoft et Nokia sont compensés par la très bonne tenue de l’iPhone d’Apple, et de son OS maison, des BlackBerry de RIM et de l’OS Google Android, qui commence à attirer de plus en plus de constructeurs.

Du côté des OS, l’iPhone a vu ses parts de marché progresser de 12,9% à 17,1%. Ses chiffres correspondent logiquement en tout point à la très bonne tenue des ventes du terminal d’Apple dans le monde au troisième trimestre.

L’OS de RIM pour ses BlackBerry enregistre aussi de bons résultats, avec 20,8% de parts de marché, contre seulement 16% il y a un an.

Petit Google Android deviendra grand

Plébiscité par de plus en plus de constructeurs ces deniers mois (HTC, Sony Ericsson, Samsung, LG, Motorola, Dell ou Acer), l’OS mobile open source Google Android enregistre une part de marché de l’ordre de 3,3%, alors qu’il était absent de ce marché il y a un an.

Le cabinet Gartner estime même qu’Android devrait devenir le deuxième OS mobile le plus populaire d’ici 2012, derrière Symbian de Nokia, mais largement devant Windows Mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur