Marché des processeurs : recul d’Intel au profit d’AMD

ComposantsMobilitéPCPoste de travail

Si Intel reste le ténor absolu sur le marché des processeurs pour PC, AMD rogne un peu plus sur ses parts de marché, note une étude du cabinet IDC.

Le cabinet IDC vient de réaliser une enquête sur les ventes de processeurs destinés aux PC. Le contexte est celui d’un volume de ventes de CPU pour PC en baisse de 2,9% entre le premier et deuxième trimestre 2011. Le marché est estimé à 9,49 milliards de dollars, soit 4% de moins par rapport à au premier trimestre.

Selon Shane Rau, directeur de la branche “Semiconducteurs : PC” au sein d’IDC, “le premier trimestre 2011 a été excellent parce qu’il a compté une semaine de plus que la plupart des premiers trimestres”.

Au centre des attentions, Intel fait figure d’ogre avec ses 79,3% de part de marché. Mais c’est tout de même 1,5% de moins à comparer au premier trimestre 2011. Et par effet de vase communiquant, ces 1,5% se retrouvent exactement dans les 20,4% de part de marché affichés par AMD pour Q2 2011 (elles étaient de 18,9% pour Q1 2011).

Si on s’emploie à regarder de quelle manière ces données sont fragmentées, on constate qu’Intel a perdu 1,5% de part de marché sur le segment des CPU pour desktops et 1,9% pour ce qui est de leurs versions destinées aux laptops. AMD gagne respectivement 1,5% et 1,8% sur ces deux segments.

Concernant les processeurs destinés aux serveurs et aux stations de travail, avec ses Xeon, Intel n’a pas de concurrence et se taille la part du lion avec une part de marché de 94,5%. C’est 0,6% de mieux qu’au premier trimestre 2011 alors qu’AMD en vend à peine plus d’un sur 20 avec 5,5% de part de marché.

Les processeurs intégrant un GPU constituent la grande majorité des ventes : ils en représentent les trois cinquièmes. Il s’agit de la nouvelle plate-forme Sandy Bridge lancée début 2011 par Intel et des Fusion proposés par AMD.

On note la présence discrète du constructeur VIA dont la part de marché s’établit à 0,3% dont 0,4% pour les CPU pour desktops. Un autre constructeur pourrait faire une entrée remarquée dans les prochains mois.

Car si Intel a décidé de s’attaquer à la mobilité avec une feuille de route Atom agressive, Nvidia avait annoncé au CES 2011 vouloir proposer des CPU à architecture ARM pour PC. Et c’est Windows 8 qui pourrait permettre à ces microprocesseurs de tailler dans les parts de marché d’Intel.

Sur l’ensemble de l’année 2011, IDC s’attend à une hausse de 9,3% des ventes de CPU pour PC par rapport à 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur