Marché des réseaux : Intel rassemble ses forces

Régulations

Le géant des processeurs a fondé une nouvelle division dédiée aux produits de communications. Conforté par le rachat de plusieurs sociétés spécialisées dans les télécoms et les réseaux, il pourrait fort bien concurrencer à terme sur leur propre terrain les géants Cisco, Lucent ou encore 3Com.

Après avoir bâti un règne sans partage sur le marché des microprocesseurs, Intel compte profiter de nouveaux bénéfices liés à l’explosion des réseaux informatiques. Le fondeur vient d’annoncer la formation d’une nouvelle division de produits de communications qui fusionne quatre entités déjà existantes. Il s’agit de la division communication et serveurs Internet, systèmes réseaux, management des systèmes et de la filiale Dialogic. Rachetée il y a plus d’un mois pour 780 millions de dollars (voir édition du 1er juin 1999), cette société est spécialisée dans les centres d’appels et les applications informatiques liées à la téléphonie. Le nouveau département avale en outre la division développement des composants de connectivité et la société Level One. Acquise cette année pour 2,2 milliards de dollars (voir édition du 5 mars 1999), cette firme a notamment développé des puces dédiées aux équipements réseaux à haut débit. Elle côtoiera Softcom Microsystems, fabricant de semi-conducteurs pour les équipements réseau.

L’année dernière, Intel avait surpris les observateurs en affirmant que ses ambitions pour les réseaux dépassaient l’activité de niche des PC de bureaux. Le géant américain avait notamment racheté la société Shiva, spécialisée dans l’accès distant (voir édition du 20 octobre 1999).

Parmi de nombreuses acquisitions, Intel a récupéré la gamme de commutateurs de la firme danoise Case Technology en février 1997. Le fondeur développe aussi des routeurs pour réseaux locaux (LAN) et des outils de communication Ethernet 10/100 Mbps. En rassemblant ses forces autour d’une seule unité, le fondeur pourra donner davantage de cohésion à son porte-feuille de produits et mieux répondre à tous les besoins des opérateurs, grands comptes et PME. Ne reste plus qu’à savoir dans quelle mesure il grignotera les parts de marché des ténors du genre, à savoir Cisco, Lucent et autres 3Com.

Pour en savoir plus : http://www.intel.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur