Marché du PC aux Etats-Unis : Apple prend la 3ème place

MobilitéPCPoste de travail

Selon le cabinet Gartner, sur le marché des ventes de PC aux Etats-Unis, Apple, s’il ne se taille pas la part du lion, se positionne à une remarquable troisième place.

Dans un contexte où, à l’échelle mondiale, les ventes d’ordinateurs individuels ont augmenté de 2,5% entre les deuxièmes trimestres 2010 et 2011, elles ont continué de baisser aux Etats-Unis sur la même période.

Néanmoins, alors que les ventes sont en berne sur le marché américain, un constructeur tire plus qu’honorablement son épingle du jeu se plaçant désormais à la troisième place derrière HP et Dell et au coude à coude devant Toshiba et Acer.

Apple passe ainsi de 9,3% de part de marché (Q1 2010) à 10,7% (Q2 201), alors qu’Acer passe de 11,3% à 9,3% sur la même période, dégringolant de la troisième à la cinquième place derrière Toshiba.

Mais enfin, au delà des parts de marché, il convient d’identifier les acteurs qui font le plus les frais de la baisse des ventes de PC aux Etats-Unis.

A cet égard, c’est Acer qui accuse le plus le coup avec une baisse de son volume de ventes de -22,6%. Tous les autres constructeurs patissent d’une décroissance, HP tirant toutefois son épingle du jeu avec seulement -1,2%.

Deux fabricants accentuent toutefois leur croissance. Toshiba, avec une croissance de +3,3%, mais surtout Apple dont les ventes augmentent de 8,5%.

Et comble du comble, selon Gartner, la décroissance globale du marché américain peut-être en partie imputée aux tablettes avec en ligne de mire l’iPad. Leurs ventes viendraient rogner sur celles des PC.

Au niveau des ventes mondiales de PC, Apple n’apparait pas dans la liste des 6 premiers vendeurs. Et il en est de même pour la zone “Europe, Moyen-Orient et Afrique” (EMEA).

Le marché américain représente presque 20% des ventes mondiales d’ordinateurs individuels.

Et si Apple peut se targuer d’une croissance substantielle sur un marché en décroissance, celui des Etats-Unis, on notera qu’au niveau mondial, c’est le constructeur chinois Lenovo qui fait un bond impressionnant avec une croissance de 22,5% entre Q1 2010 et Q2 2011.

Quant à Acer, ses ventes s’écroulent en Amérique du Nord (-22,6%), et il en est de même au niveau mondial avec -20,4%, mais surtout dans la zone EMEA avec une chute vertigineuse de -34,6%.


source : Gartner


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur