Marché IT : tablettes et PC vivent de plus en plus vieux

MacMobilitéPCPoste de travailSmartphonesTablettes
gartner-marche-it-2015-2017
2 0

Gartner constate que les reports d’achats associés à l’allongement du cycle de vie des terminaux informatiques déséquilibrent le marché IT mondial.

D’abord perçu sur le marché du PC, puis constaté à quelques mois d’intervalle sur le segment des tablettes, l’allongement du cycle de vie des terminaux informatiques ne se répercute pas encore de manière significative sur les ventes de téléphones mobiles.

C’est l’un des principaux enseignements à tirer des dernières prévisions chiffrées de Gartner. Le cabinet américain d’études de marché se projette à l’horizon 2017 et entrevoit une éclaircie liée notamment à la démocratisation des convertibles, ainsi qu’à l’adoption de Windows 10 en entreprise.

Mais l’embellie n’est pas pour tout de suite : à l’heure actuelle, les utilisateurs finaux ont tendance à conserver leur matériel de plus en plus longtemps.

Un phénomène particulièrement marqué avec les ardoises de 7/8 pouces… et qui explique en grande partie la rupture de croissance enregistrée sur le marché mondial : tablettes, PC et téléphones mobiles confondus, les livraisons vont baisser d’environ 1 % entre 2014 et 2015, passant de 2,419 à 2,395 milliards d’unités.

Malgré la montée en puissance des ultramobiles « premium » (essentiellement les machines Windows sur architecture Intel x86 et les ordinateurs portables Apple), Gartner estime qu’il s’écoulera 291 millions de PC cette année ; soit 7,3 % de moins qu’en 2014 (314 millions). Les hausses de prix occasionnées par l’évolution des taux de change pèsent lourd dans la balance, entraînant un report des intentions d’achat.

Rendez-vous en 2016

Il y a aurait bien un effet Windows 10, mais à moyen terme : le marché ne ferait que se stabiliser en 2016 (291 millions de PC)… avant de décoller légèrement en 2017 : + 4 %, avec 303 millions de PC et une demande portée par les entreprises.

La courbe d’évolution serait similaire pour les tablettes : de 226 millions d’unités en 2014, le marché chuterait à 199 millions en 2015, dont 7 millions d’hybrides. Les signaux de relance interviendraient en 2016, avec 208 millions de tablettes au compteur – puis 218 millions l’année suivante.

Une question reste en suspens : vers quoi s’orienteront les renouvellements ? Difficile de se faire une idée si l’on considère que 44 % des 1924 possesseurs de tablettes sondés en juin 2015 dans 6 pays dont la France envisagent un remplacement par un autre type d’appareil. 6 % pensent à un laptop. Ils sont aussi nombreux à réfléchir à une phablette. 7 % lorgnent les convertibles à écran détachable. Et c’est sans compter les indécis…

Le seul segment à ne pas connaître la crise dans l’absolu, c’est celui des téléphones mobiles : + 14 % de livraisons entre 2014 et 2015 (+ 43 % en zone Asie-Pacifique), à 1,905 milliard d’unités. La barre des 2 milliards pourrait être atteinte en 2017, ce qui permettrait au marché global de dépasser, à cette même échéance, les 2,5 milliards de terminaux.

Crédit photo : solarseven – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur