Marché IT : la trajectoire des tablettes se rapproche de celle des PC

MobilitéTablettes
tablettes-2016-2020
0 0

En volume comme en valeur, les prévisions d’IDC pour le marché mondial des tablettes à l’horizon 2020 font écho à celles émises pour le marché du PC.

Stabilisation des volumes de livraisons aux revendeurs à compter de 2018 et hausse du prix de vente moyen à la faveur de l’adoption des formats hybrides : dans la vision d’IDC, ces estimations valent aussi bien pour le marché mondial du PC… que pour celui des tablettes.

À s’en fier aux statistiques du cabinet américain, les trajectoires que décrivent l’un et l’autre de ces segments sont de moins en moins opposées.

Les données pour l’année 2016 l’illustrent : tandis que les livraisons de PC s’établiraient à 258,2 millions d’unités, en recul de 6,4 % sur un an, il s’écoulerait 182,3 millions de tablettes, soit 12 % de moins qu’en 2015 – sachant que cette catégorie comprend, au sens d’IDC, les modèles « classiques » et ceux à clavier détachable.

D’une année sur l’autre, les ventes sur les marchés qualifiés de « matures » (États-Unis, Canada, Japon, Europe de l’Ouest) baisseraient moins rapidement que sur les marchés dits « émergents » (Amérique latine, Europe centrale et de l’Est, Moyen-Orient, Afrique, Asie hors Japon) : – 5,8 % pour les premiers (de 103 à 97 millions), contre – 19 % pour les seconds (de 105 à 85 millions).

La dynamique se confirmerait sur le cycle 2017-2020, l’activité repartant à la hausse sur les marchés « matures », alors qu’elle ne se stabiliserait qu’en fin de période sur les marchés « émergents » (voir le graphique ci-dessous).

idc-previsions-tablettes-2020

Dans le même temps, l’adoption des modèles hybrides de type Microsoft Surface Pro et Apple iPad Pro portera la croissance du marché en valeur*. De 283 dollars par tablette sur l’année 2015, le prix de vente moyen passerait à 293 dollars en 2016 ; 310 dollars en 2017; 324 dollars en 2018 ; 332 dollars en 2019 et 335 dollars en 2020.

À cette échéance, les ardoises « traditionnelles » représenteront néanmoins encore plus du double à 124 millions d’unités livrées, contre 61 millions pour les « détachables », dont la montée en puissance s’illustrerait dans l’évolution des tailles d’écran : le segment du 9 à 12,9 pouces représenterait 58,2 % du marché, contre 39,8 % en 2015. À l’inverse, le 7 à 8,9 pouces régresserait de 59,9 % à 39,7 %.

* IDC tirait la même conclusion pour les PC : en 2020, plus de 60 % des ordinateurs portables commercialisés seraient convertibles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur