Marché IT : ces « wearables » qui posent question

Mobilité
idc-wearables-2015
2 6

La difficulté des principaux cabinets d’études à déterminer le poids des « wearables » sur le marché IT s’illustre au dernier pointage d’IDC.

Le périmètre du marché des wearables est plus difficile à délimiter que pour les smartphones, les tablettes et les PC, résultant en de grands écarts dans les statistiques des principaux cabinets d’études.

Alors que Gartner annonçait, il y a quelques semaines, 232 millions de wearables vendus sur l’année 2015 dans le monde (116 millions en excluant les casques et oreillettes Bluetooth), IDC en reste à 78,1 millions d’unités.

Dans l’absolu, c’est une progression notable d’une année sur l’autre en termes de volumes de livraisons (+ 171,6 %). Mais on perçoit une forte hétérogénéité entre les différents segments, le nombre de bracelets connectés vendus étant bien supérieur à celui des smartwatchs.

On en a l’illustration avec la première place mondiale toujours occupée par Fitbit, dont la première montre – la Blaze, annoncée au CES – ne sera lancée que cette année.

L’entreprise américaine cotée en Bourse a vendu, 21 millions de wearables (+ 93,2 % par rapport à 2014), aidée par son programme fitness à destination des entreprises.

Elle devance Xiaomi, qui atteint les 12 millions d’unités (+ 951,8 %), essentiellement grâce au succès de son Mi Band en Chine.

Les tablettes à portée de tir ?

Arrive ensuite Apple (qui devance Xiaomi sur le 4e trimestre) et ses 11,6 millions d’Apple Watch. Les promotions saisonnières ont contribué à la hausse des ventes, sans pour autant compenser le déclin de l’iPad.

Acteur historique visant les sportifs avec des trackers, mais aussi des montres « classiques » agrémentées de fonctions de suivi de l’activité physique, Garmin se classe 4e, à 3,3 millions de wearables vendus (+ 60,9 %).

Le top 5 est conclu par Samsung avec 3,1 millions d’unités (+ 18,5 %), dont une part substantielle pour le bracelet Gear Fit sorti il y a plus d’un an. Il faudra surveiller les initiatives du groupe sud-coréen dans les vêtements connectés (veste, ceinture, chaussures).

À 78,1 millions de wearables, on reste encore loin du marché des tablettes, qu’IDC estime à 206,8 millions d’unités en 2015 (- 10,1 % d’une année sur l’autre). Même réflexion pour le PC (- 10,4 %, à 276,2 millions d’unités) et les smartphones (1,433 milliard, soit+ 10,1 %).

Difficile d’établir un parallèle clair avec les statistiques de Gartner, qui considère pour sa part que les smartwatchs affichent le plus fort potentiel de revenus à moyen terme… avec un point d’interrogation sur les dispositifs d’affichage tête haute et cette offensive qui se prépare, pour les prochains mois, autour des casques de réalité virtuelle.

Crédit photo : JIPEN – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur