Le marché mondial de la Business Intelligence a bien résisté à la crise

Selon le cabinet Gartner, le marché des solutions de Business Intelligence n’a été que peu affecté par la crise économique en 2009, avec une croissance enregistrée de plus de 4%.

business-intelligence

Alors que le secteur des dépenses informatiques a été affecté par la crise économique l’année dernière, le marché mondial des logiciels de Business Intelligence (BI) et de gestion de la performance est resté en bonne santé, avec une progression estimée à 4,2% en 2009 par le cabinet Gartner, soit un chiffre d’affaires global de l’ordre de 9,3 milliards de dollars.

« Même si la croissance du secteur de la BI n’a pas été au niveau de celle enregistrée en 2008 et n’a pas échappé à la récession, la Business Intelligence montre également qu’elle n’est pas aussi cyclique que d’autres secteurs, en enregistrant une croissance saine dans une des périodes les plus noires pour l’industrie du logiciel », souligne Dan Sommer, analyste pour le Gartner.

Concernant les acteurs du marché de la BI, pas de surprise : les grands noms consolident leurs positions. Les cinq plus importants éditeurs du secteur arrivent à s’accaparer 71% des parts du marché.

SAP domine le secteur de la Business Intelligence dans le monde, avec une part de marché de 22,4% en 2009, mais enregistre un bien léger recul de 0,6% sur un an.

Loin derrière arrive Oracle, avec ses 14,5% de parts de marché, soit une progression annuelle de l’ordre de 5,2%. Juste derrière déboule SAS Institute (14,2% de parts marché).

Quatrième sur le marché de la BI avec 12,2% de parts de marché, IBM a connu en 2009 la plus importe progression : +14%. Viennent ensuite Microsoft avec 7,9% de parts de marché (+8,5% entre 2008 et 2009) et MicroStrategy, qui s’octroie une petite part de marché de 3,2% (+5,4%).

Pour mieux capter l’évolution du marché généraliste de la Business Intelligence, le cabinet Gartner a scindé ce secteur en trois grandes catégories.

Le marché des plates-formes de BI est la plus importante et constitue 64,2% de l’offre mondiale de logiciels décisionnels. Ses parts de marché ont évolué de 4,8% l’année dernière.

Le secteur des suites de CPM (Corporate Performance Management ou gestion de la performance d’entreprise) ne représente que 20,8% du marché de la BI, et n’a connu qu’une légère augmentation de 3,6%.

Le marché des applications analytiques et de gestion de la performance arrive en queue de peloton, avec une part de marché estimée à 15% en 2009 par le Gartner, soit une petite progression d’un peu plus de 2%.

Derniers commentaires



0 replies to Le marché mondial de la Business Intelligence a bien résisté à la crise

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

23:29:54