Marché PC : les mécaniques évoluent sur fond de déclin persistant

PCPoste de travail
gartner-marche-pc-t3-2017

Gartner constate que les offres promotionnelles ne portent plus un marché mondial du PC qui reste sur le déclin malgré le dynamisme du segment BtoB.

Du Cyber Monday au Black Friday, les ventes événementielles ne sont plus les leviers qu’elles ont été il y a quelques années pour le marché mondial du PC.

Ce constat, Gartner l’établissait dans son bilan 2016… et le dresse à nouveau à l’issue du 3e trimestre 2017, en prenant pour exemple les offres promotionnelles de rentrée.

Ces dernières, affirme le cabinet d’études américain, ne stimulent plus la demande chez le grand public.

Bilan : les livraisons aux revendeurs accusent, pour le douzième trimestre d’affilée, une baisse annuelle ; – 3,6 % en l’occurrence, à 67,005 millions de PC – Chromebooks non inclus, au contraire des « ultramobiles premium » de type Microsoft Surface.

Certaines régions géographiques montrent des signes de stabilisation. À commencer par l’EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), où les volumes de ventes baissent (- 1,1 %, à 19 millions de machines), mais moins sensiblement qu’au précédent trimestre, où les livraisons avaient chuté au Royaume-Uni, sur fond d’incertitude liée aux élections générales.

HP ou Lenovo ?

L’indicateur est également dans le rouge pour la zone Asie-Pacifique (- 2,1 %, avec 24 millions de PC), malgré une demande en hausse sur le segment BtoB au niveau des ordinateurs portables.

Le déclin le plus net est à mettre à l’actif des États-Unis : 14,7 millions de PC, c’est 10,3 % de moins qu’à la même période l’an dernier… et un quatrième trimestre consécutif sans croissance. La pénurie de composants, tout particulièrement de mémoire vive, n’y est pas étrangère, étant donné qu’elle se répercute par une augmentation des prix pour le consommateur final.

Au classement des constructeurs, HP enregistre un sixième trimestre d’affilée dans le vert : + 4,4 % de PC livrés (14,592 millions), pour 21,8 % de part de marché (+ 1,7 point).

En croissance sur tous les marchés excepté les États-Unis, le groupe américain devance Lenovo, qui enregistre une baisse sans précédent depuis l’acquisition, en 2005, de l’activité PC d’IBM : – 1,5 % de livraisons, à 14,356 millions de PC, soit 21,4 % du marché (+ 0,4 point néanmoins).

Au troisième rang, Dell se maintient au-dessus des 10 millions de PC et dépasse les 15 % de part de marché (+ 0,5 point). Asus passe pour sa part sous les 5 millions (- 9 %), devant Apple (- 5,6 %, à 4,613 millions de PC) et Acer (- 6,2 %, à 4,323 millions).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur