Marché PC : Windows 10 ne suffit pas

PCPoste de travailSystèmes d'exploitation
marche-pc-t3-2015
5 3

Consensus entre Gartner et IDC, qui estiment que Windows 10 contribuera à relancer le marché mondial du PC, mais pas avant 2016.

Malgré quelques divergences dans leurs estimations respectives, Gartner et IDC s’accordent sur la tournure du marché mondial du PC : il faudra attendre au moins jusqu’en 2016 pour ressentir un « effet Windows 10 ».

Les deux cabinets d’études constatent que la manière dont Microsoft distribue son système d’exploitation ne favorise pas les ventes de nouvelles machines. Et pour cause : en l’état actuel, les ordinateurs équipés de Windows 7 ou Windows 8.1 peuvent être mis à jour gratuitement. Une offre au long cours qui ne prendra fin qu’en juillet prochain, un an après le lancement mondial de Windows 10.

Difficile toutefois d’imputer le recul des ventes de PC à ce seul modèle économique. Du côté d’IDC, on évoque une « période de transition » nécessaire pour écouler les stocks de produits sous Windows 8.

Les revendeurs sont confrontés à une autre problématique : le laps de temps relativement court – moins de deux semaines – entre la mise à disposition de Windows 10 RTM (« Release to Manufacturing ») et l’ouverture de l’OS au grand public a restreint la marge de manoeuvre des OEM en matière de certification et de mise sur le marché de leurs nouveaux produits.

Il ne faut pas non plus négliger cette hausse du dollar qui a entraîné une hausse de prix d’environ 10 % depuis le début de l’année. Les consommateurs finaux reportent d’autant plus leurs achats, en attendant une stabilisation.

IDC note par ailleurs que les entreprises tendent à se concentrer, dans le cadre de leur transformation numérique, sur la mobilité. Bilan : le PC n’est plus une priorité stratégique dans l’immédiat.

Des raisons d’espérer ?

Pour Gartner, la sensibilité de la demande vis-à-vis des prix se fait tout particulièrement ressentir au Japon, en Amérique latine et en région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), où les ventes reculent de plus de 10 %.

Une lueur d’espoir, néanmoins : 50 % des personnes interrogées en marge de ce baromètre déclarent vouloir acheter un PC dans les 12 prochains mois. « L’expérience apportée par Windows 10 semble pouvoir relancer le marché », ajoute IDC.

Pour le moment, les compteurs sont dans le rouge : 73,7 millions de PC écoulés au 3e trimestre 2015 (soit – 7,7 % d’une année sur l’autre) selon les mesures de Gartner ; 71 millions pour IDC (- 10,8 %).

Les chiffres de ventes varient légèrement, mais dans les deux cas, Lenovo reste premier constructeur mondial, avec environ 15 millions de PC (- 4 % environ sur un an), pour une part de marché mondiale entre 20 % et 21 %. Gartner note la forte croissance du groupe chinois aux États-Unis : + 22 % de volume de ventes par rapport à la même période en 2014.

HP se relance également outre-Atlantique, mais c’est surtout la zone Asie-Pacifique qui lui permet de limiter les dégâts, avec entre 13,5 et 14 millions de PC, pour une part de marché dans la fourchette de 18,5 % à 19,5 %.

Le cas de Dell est plus compliqué. IDC et Gartner évoquent tous deux environ 10 millions de PC vendus, mais alors que le premier perçoit un recul d’une année sur l’autre (- 2,9 %, à 14,3 % du marché mondial), le second voit une progression (+ 0,5 %, pour 13,8 % de part de marché).

Déjà entré à plusieurs reprises dans le top 5, Apple y refait une apparition, en quatrième place. La firme a écoulé environ 5,5 millions de Mac, captant quelque 7,5 % du marché. Assez pour dépasser Acer, dont les chiffres de ventes chutent d’environ 20 %, autour des 5 millions de machines.

Au global, les quatre premiers constructeurs résistent mieux à la crise du PC* que les autres. La puissance de leur réseau de distribution n’y est pas étrangère, y compris sur les marchés émergents.

* Si les ventes repartent à la hausse aux États-Unis (+ 1,3 %, à environ 17 millions de PC), elle baissent un peu en Asie-Pacifique (26 millions)… et beaucoup plus significativement en EMEA (- 15,7 %, avec 20 millions de PC).

Crédit photo : KieferPix – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur