Le marché des serveurs retrouve la forme

CloudVirtualisation

Le marché des serveurs a retrouvé des couleurs au troisième trimestre. Gartner note que les revenus associés ont progressé de 15% sur cette période, et de plus de 14% en volume. Les plates-formes x86 tirent ce marché vers le haut.

Le marché des serveurs confirme sa reprise amorcée début 2010 après une sombre année 2009, souligne Silicon.fr.

Au troisième trimestre, l’industrie a vendu 2,194 millions de serveurs dans le monde. Soit une augmentation de 14,2% en volume par rapport à la même période en 2009.

Une reprise qui se traduit également par une augmentation substantielle de 15,3% en valeur avec un revenu généré de près de 12,3 milliards de dollars d’une année à l’autre, selon les résultats du cabinet Gartner. Toutes les régions du monde progressent, à l’exception de la zone Moyen Orient-Afrique qui affiche un recul de 2,9% malgré une croissance des livraisons de 4,2%.

Le marché des plates-formes x86 continue de tirer l’industrie vers le haut. Le nombre de machines vendues frôle les 15% d’augmentation et le chiffre d’affaires explose à 29,5%.

Une bonne nouvelle notamment due à des tarifs en hausse avec des configurations taillées pour les offres de virtualisation. Les mainframes se portent également bien avec une hausse de revenus de 9,9%. En revanche, les solutions Unix RISC/Itanium poursuivent leur déclin en perdant 10,1% en volume et 9,5% en valeur.

Côté constructeur, HP reprend la main. Le Californien voit son chiffre d’affaires exploser de 22,5%, à près de 4 milliards de dollars de revenus. Il surpasse d’une courte tête son concurrent IBM qui, avec 3,7 milliards de dollars, se contente d’une hausse inférieure à 10%. A la troisième place, Dell réalise la meilleure progression de 25,6% pour un revenu de 1,8 milliard de dollars.

Fujitsu s’accroche (+5,2%, 582 millions de dollars) et Oracle signe le retour des serveurs Sun Microsystems dans le classement Gartner (aux dépens de Siemens) avec près de 764 millions de dollars. Cependant, c’est le seul constructeur à connaître une baisse de son chiffre d’affaires (-2,6%).

Géographiquement, l’Europe de l’Ouest affiche la plus faible progression en volume (+8,8%) comme en valeur (5,7%) face à l’Amérique latine (+28,3% en volume) et plus de 33% pour l’Europe de l’Est (la meilleure progression), tandis que les Etats-Unis avancent des hausses de 17% et 16,3% respectivement en volume et en valeur. L’Asie, pour sa part, affiche des progressions de 25,7% des revenus et 13,4% des distributions de serveurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur