Marché des smartphones : l’Asie monte en puissance dans le sillage de Samsung

Régulations
marche-smartphones-strategy-analytics

Le dernier baromètre de Strategy Analytics concède à Samsung 35,2% d’un marché mondial des smartphones porté, au 3e trimestre 2013, par une hausse de l’offre et de la demande en Asie.

Conjugué à la forte hausse de la demande en mobiles compatibles 4G LTE, le développement des réseaux haut débit en Chine et en Inde a porté la croissance du marché mondial des smartphones au 3e trimestre 2013.

Au global, c’est bien l’Asie qui s’impose comme la nouvelle locomotive.

Quatre constructeurs issus de cette région – en l’occurrence, Samsung, Huawei, LG et Lenovo – ont livré à eux seuls 49,4% des 251,4 millions de smartphones ayant trouvé acquéreurs au cours de la période.

Telles sont les principales conclusions dressées dans le dernier baromètre de Strategy Analytics.

Le cabinet d’études note qu’environ 60% des téléphones mobiles vendus entre le 1er juillet et le 30 septembre sont des smartphones (+45,5% sur un an).

Avec 88,4 millions d’unités écoulées, soit 55% de plus qu’au 3e trimestre 2013, Samsung conserve les rênes du marché : le groupe high-tech sud-coréen en détient 35,2% (+2,3 points).

Le tassement des ventes du Galaxy S4 a vraisemblablement été compensé par le succès du tabphone Galaxy Note 3 et l’attrait des pays émergents pour le Galaxy Y.

Du côté des amateurs d’iPhone, la demande se fait toujours ressentir, avec un volume de ventes en hausse de 26% sur un an, à 33,8 millions d’unités.

Pour autant, et malgré le succès commercial des versions 5c et 5s (9 millions de ventes en trois jours fin septembre), Apple perd du terrain : 13,4% du marché mondial (-2,2 points).

“La marque à la Pomme” devrait néanmoins redresser la barre à l’occasion des fêtes de fin d’année. Morgan Stanley estime qu’il s’écoulera, sur le seul 4e trimestre 2013, 55 millions d’iPhone.

Désormais classés dans la catégorie ‘Autres’, Nokia et BlackBerry sont loin de la troisième place occupée par Huawei.

Soutenu par la taille de son marché domestique, le fabricant télécoms chinois a vendu 12,7 millions de smartphones (+65% en un an, pour 5,1% de parts de marché).

Croissance similaire pour LG (+71% de livraisons), qui se place au quatrième rang avec 12 millions d’unités au compteur. Le Taïwanais affiche une bonne dynamique en Europe, mais sa présence reste anecdotique en Chine et en Inde.

Situation inverse pour Lenovo, qui se hisse dans le Top 5 (4,3% du marché avec 10,8 millions de smartphones) avant d’investir les États-Unis et l’Europe.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Samsung ?

Crédit illustration : N-trash – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur