Marissa Mayer bouscule la maison Yahoo mais pour quels résultats ?

BourseEntrepriseRégulations
yahoo-resultats-financiers-T2-2013

Malgré les multiples rachats de start-up (dont Tumblr) et le rafraîchissement des services (Yahoo Mail, Flickr…), les résultats financiers de Yahoo du deuxième trimestre 2013 restent mitigés.

Quiz express : Combien d’acquisitions a effectué Yahoo dans le courant du deuxième trimestre 2013 ? Réponse : neuf.

Ca se bouscule au portillon au nom du cap sur la mobilité : Summly (RSS), Astrid (gestion de tâches), Milewise (organisation de voyages), Loki Studios (jeux), Go Poll Go (sondage), PlayerScale (jeux), Rondee (conférence en ligne), Ghostbird (partage photos) et bien sûr le méga-coup Tumblr (montant de la transaction : 1,1 milliard de dollars).

Et cela continue avec la prise de contrôle d’AdMovate (publicité et géolocalisation) qui vient d’être annoncée.

En contrepartie, il est vrai que le groupe Internet a raté d’autres cibles stratégiques comme Dailymotion (devant le refus du gouvernement français) et Hulu (recapitalisé par ses actionnaires actuels, faute d’avoir trouvé un repreneur idéal).

Et c’est regrettable car Yahoo manque de relais pour surfer sur la publicité associée à la vidéo.

Cela ne vous suffit pas pour démontrer l’impulsion de Marissa Mayer arrivée aux commandes du groupe Internet il y a un an exactement ?

Alors voici la liste des services Internet qui ont été remodelés en un an ou qui ont fait l’objet d’un lifting : Yahoo News, Yahoo Search, Flickr regonflé, la nouvelle version Yahoo Mail pour la tablette, les applications Yahoo Weather ou Yahoo Sports.

Mais il y a un hic dans le tableau de chasse : Yahoo fournit des efforts pour gonfler son audience Internet (la combinaison  Yahoo – Tumblr devrait générer un milliard de visiteurs par mois en plus) mais les résultats ne suivent pas.

Et on peut regretter le repli de Yahoo en Asie : retrait en Corée du Sud et en Chine (qui se traduit par un désengagement progressif dans le capital du groupe Alibaba, la part de Yahoo est redescendue à 24%).

Wait and see, tempère Marissa Mayer. Son calcul est simple : le gain d’audience engendra des ressources publicitaires supplémentaires.

“Cela ne se traduit pas en croissance des revenus encore, mais, au bout du compte, ça le fera”, considère Marissa Mayer, qui voit une éclaircie “plutôt au quatrième trimestre”.

Effectivement, au regard des résultats financiers du deuxième trimestre 2013, c’est mitigé.

Le chiffre d’affaires a baissé de 7% à 1,14 milliard de dollars et le groupe pionnier de l’Internet a lancé une alerte sur profit : les perspectives de chiffre d’affaires sur l’exercice fiscal ont été abaissées.

Mais le résultat net sur le deuxième trimestre reprend de la vigueur : 331 millions de dollars (+46% par rapport à la même période l’an passé).

Le chiffre d’affaires hors-TAC (c’est à dire les revenus de Yahoo une fois la part déduite revenant à ses partenaires) recule de 1% à 1,07 milliard de dollars.

Et le groupe Internet ne voit guère d’éclaircie sur ce front d’ici la fin de l’exercice fiscal (après révision, Yahoo escompte sur une fourchette  entre 4,45 et 4,55 milliards de dollars sur le CA hors-TAC).

——- Quiz ——–

Secteur Internet : qui rachète quoi ?

———————

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur