Marketing : Adobe donne de la voix à l’analyse de données

Big dataData-stockageMarketing
adobe-analyse-voix

Adobe greffe à son framework d’intelligence artificielle Sensei une brique d’analyse de données vocales compatible avec les principaux assistants numériques.

En novembre dernier, dans le cadre de sa conférence annuelle MAX dédiée à l’industrie créative, Adobe avait formalisé ses travaux dans le domaine de l’intelligence artificielle avec le framework Sensei.

Les outils qui le composent aident notamment à classer des images, à y intégrer des éléments et à modifier l’expression des visages. Ils sont également exploités pour la digitalisation des documents papier, à travers l’harmonisation des polices de caractères, la création de formulaires ou le nettoyage des signatures.

Sensei comprend aussi un assistant numérique qui apporte des commandes vocales à des applications comme Premiere et Photoshop.

Adobe va plus loin sur ce volet en ajoutant, dans son offre de solutions d’analytique, une brique « Sensei for Voice ».

Alexa (Amazon), Google Assistant, Siri (Apple), Cortana (Microsoft) et Bixby (Samsung) sont pris en charge, avec une promesse : permettre aux marques de développer des expériences client sur ces nouveaux supports.

Un peu plus multicanal

La dimension d’intelligence artificielle réside dans l’interprétation des requêtes faites à la voix ; l’idée étant de cerner deux éléments principaux : l’intention des utilisateurs et le contexte de leurs requêtes.

Du point de vue marketing, les assistants numériques sont mis sur le même plan que les smartphones et autres appareils connectés : ils deviennent un canal d’interaction supplémentaire avec le client*… et produisent de la data à analyser.

Amazon propose, sous la forme d’un tableau de bord, un service similaire aux développeurs qui enrichissent l’écosystème de compétences (« skills ») d’Alexa. Y sont regroupées des informations sur le nombre d’utilisateurs, leurs habitudes et leurs réactions aux évolutions du produit.

Du côté d’Adobe (qui a par ailleurs conçu un prototype de livre pour enfants dont les illustrations s’animent en réponse à la lecture à haute voix), on appuie la démarche sur le fondement d’une étude interne.

Cette dernière met en avant une nette hausse – aux États-Unis – des ventes d’assistants personnels entre 2015 et 2016 et une forte croissance des connexions avec les plates-formes IoT de type IFTTT (If This Then That).

* Une analyste de Kleiner Perkins affirme que l’an dernier, 20 % des recherches sur mobile ont été effectuées à la voix.

Crédit photo : Harman Kardon


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur