Le marketing cloud d’Adobe prend le virage Big Data

Big dataData-stockage
adobe marketing automation
3 14

A l’occasion de son traditionnel Summit, qui se tient cette semaine à Las Vegas, Adobe a présenté plusieurs technologies big data visant à renforcer sa suite Marketing Cloud.

Longtemps affaire d’informaticiens, le Big Data part également à la conquête des directeurs marketing. A l’occasion de son traditionnel Adobe Summit, qui se tient cette semaine à Las Vegas, l’éditeur américain a présenté plusieurs technologies visant à renforcer sa suite Marketing Cloud.

Estimant qu’après les ères du front office et du back office, le logiciel entrait désormais dans celle de « l’expérience client », Adobe a ainsi multiplié les annonces afin d’enrichir sa plate-forme avec par exemple Adobe Exchange, un kiosque applicatif comptant déjà plusieurs centaines d’applications tierces, Adobe.io, un outil aidant les développeurs à tester leurs applications, ou encore Adobe Cloud Device co-op, un réseau coopératif cross device pouvant théoriquement interconnecter des centaines de millions d’objets connectés.

Mais face à la concurrence des cloud d’Amazon, Microsoft ou Google qui lorgnent également du côté des fonctions marketing, Adobe a décidé d’enrichir sa propre suite avec des technologies d’analyse des données et d’intelligence artificielle.

L’éditeur a par exemple annoncé Adobe Certified Metrics, un outil permettant de normaliser les données isssues de différents logiciels analytics,  la fonctionnalité Smart Tag, permettant d’attribuer automatiquement un même tag à des images ou des vidéos ayant des points en commun, un système de reconnaissance faciale, permettant à nouveau de mieux classer des photos ou encore la fonctionnalité Virtual Analyst, un logiciel permettant d’observer des variations dans des jeux de données, et ainsi de prévenir les équipes marketing de manière pro-active.

« La science des données dans le marketing digital en est encore à ses prémices. Nos algorithmes n’ont pas vocation à remplacer l’homme mais à amplifier le formidable travail des spécialistes marketing et permettre la diffusion d’expériences d’exception auprès du consommateur, par le biais de la personnalisation, du ciblage et de la segmentation.« , indique Anil Kamath, Vice-President du pôle technologie d’Adobe.

Près de trois ans après le rachat du français Neolane, Adobe entend en tout cas s’imposer comme un acteur de premier plan des « brand tech », un nouveau segment de marché à la croisée des univers de la publicité, du CRM et des bases de données, et où il devrait non seulement affronter de grands noms du progiciels (IBM, Oracle, Microsoft, ..) mais également de nouveaux acteurs du digital comme Facebook et surtout Google, qui vient également de lever le voile sur son propre marketing cloud, baptisé Analytics 360 et incluant désormais une DMP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur