Marketing numérique : Publicis poursuit son ascension en Chine

Cloud

Après le rachat de Wangfan début novembre, le groupe français de communication Publicis a acquis l’agence de marketing numérique chinoise Gomye, pour mieux se développer sur le sol chinois.

Ca bouge pour Publicis en Chine…  Le groupe français de communication vient de mettre la main sur l’agence numérique chinoise Gomye, quelques semaines après l’acquisition de son homologue Wangfan. Le montant de ce rachat n’est pas connu.

Spécialisée dans les services marketing sur mobile et Internet, l’agence digitale Gomye a été fondée en 2003 et compte 51 collaborateurs, qui intègreront bientôt les équipes du groupe Publicis.

Gomye a su se développer ces dernières années sur le sol chinois en s’implantant dans la capitale Beijing, mais aussi dans deux grandes villes de l’ouest de la Chine en pleine expansion : Chengdu et Chongqing.

L’agence de marketing chinoise compte d’importants clients, comme Chine Mobile, China Telecom, Vanke Real Estate (un des plus importants promoteurs chinois), Wuliangye Yibin (groupe de spiritueux) ou encore Huayi Brothers Media Group.

Cette nouvelle acquisition marque la volonté affirmée de Publicis de renforcer ses positions sur un marché numérique chinois en plein essor.

Selon l’agence ZenithOptimedia, les dépenses publicitaires ont augmenté de 25,3% en Chine l’année dernière. La part des dépenses pour la publicité sur le Web devrait passer de 18% en 2010 à 25% à la fin 2013.

Objectif sur le long terme du groupe français : faire significativement progresser ses revenus provenant des pays émergents sur le secteur du numérique.

Depuis un peu plus d’un an, Publicis a ainsi multiplié les acquisitions en Chine d’agences digitales : Genedigi (juin dernier), Dreams (mai 2011), Interactive Communications (février 2011) ou Eastwei Relations (novembre 2010).

 

 

Crédit photo : © Elwynn-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur