Marketplaces : Neteven rehausse ses ambitions à l’international

E-commerceMarketing
marketplace-neteven-place-marches
2 34

Spécialiste de l’intermédiation pour placer les produits des marques sur les marketplaces, Neteven veut étendre son influence dans le monde. Il a mesuré l’effet Single’s Day d’Alibaba.

Neteven, qui a vocation à faciliter la commercialisation des produits des marques sur les places de marché, poursuit sa croissance à l’international, tout en renforçant les fonctions de son offre d’intermédiation dans le commerce électronique.

La start-up française a été co-fondée en 2005 par un trio d’entrepreneurs influencé par le canal eBay (Greg Zemor, Stéphane Brault et Antoine Rivière).

Elle vient de lancer une nouvelle version de sa solution visant à interconnecter les marketplaces, les systèmes d’information des clients et le réseau des partenaires intégrés (traduction, service client, transport et logistique…).

Avec la refonte de la plateforme, Neteven intègre le repricing haute fréquence visant à ajuster sur les prix de la concurrence en temps réel pour les marketplaces Amazon en Europe et aux Etats-Unis grâce une nouvelle API (connecteur) fournie par le groupe pionnier de l’e-commerce.

Le prix étant l’un des points décisifs dans l’acte d’achat en ligne, cette dimension de repricing a également fait l’objet d’une attention particulière sur d’autres places de marché marchandes comme PriceMinister, FNAC et La Redoute.

plateforme-neteven-nouvelle-solution
Aperçu de la nouvelle solution de Neteven (novembre 2016)

L’effet positif du Jour des Célibataires chez Alibaba sur les clients Neteven

Sur l’année 2016, Neteven a poursuivi son développement dans le monde. Une proportion de 40% de sa clientèle est basée hors de France (correspondant à 45% du volume d’affaires de la société).

Le principal défi est d’accompagner les marques (Volcom, Parrot, Desigual, Jennyfer, Imaginarium, Groupe Chantelle, Rip Curl, Eminence…) et les détaillants d’origine française dans le déploiement de leurs produits sur les marketplaces.

Dans le communiqué figurent des références clients distributeurs comme Urban Outfitters, Procook, Menlook, Samsonite, Monnier Frères, Aubade, Benetton, ou Petit Bateau. Sachant que l’on peut trouver des cas disposant du double profil client et marketplace comme Menlook et La Redoute.

Au final, Neteven gère 450 clients et 60 interconnexions avec des marketplaces (dont une trentaine en France avec des extensions européennes via Zalando, Otto, Amazon ou Privalia…).

Dans une vision de prospective marché, la start-up estime que les marketplaces constitueront un puissant levier de l’e-commerce en 2020 (40%  du marché mondial).

Au regard de l’influence d’Alibaba en Chine, la super-opération commerciale Le Jour des Célibataires (organisée le 11 novembre) est scrutée.

« Lors du Single’s Day d’Alibaba, les marchands Neteven ont généré en une journée l’équivalent de leur volume de vente réalisé en un mois sur plusieurs marketplaces », commente à chaud Greg Zemor,  Directeur associé de Neteven.

« En 24 heure, l’application Neteven a traité plusieurs centaines de milliers de commandes pour une valeur supérieure à 10 millions de yuans [environ 1,4 million d’euros, ndlr]. »

Au-delà des plaques régionales USA – Europe – Chine, Greg Zemor déclare regarder avec intérêt d’autres zones pour élargir la prospection comme l’Inde, le Moyen-Orient, l’Asie du Sud-Est et l’Amérique du Sud.

En 2016 [et non 2017 comme indiqué auparavant, ndlr], la société parisienne, qui dispose d’un effectif d’une cinquantaine de personnes (dont 3 à Londres), devrait atteindre à nouveau l’équilibre financier cette année. Début 2014, elle avait bouclé une levée de fonds de 3,6 millions d’euros.

« On va rester sur de la croissance organique », commente Greg Zemor.  Tout en gardant un œil sur l’avancée des concurrents : Lengow en France, TradeByte en Allemagne et ChannelAdvisor aux USA.

D’un point de vue corporate, Neteven accueille un nouveau chairman : Didier Lesteven (ex-Wallix, Infovista et Total Immersion). En 2012, nous l’avions repéré à un autre titre sur ITespresso.fr.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur