Avec Masquerade, Facebook vient titiller Snapchat et ses Lenses

EntrepriseFusions-acquisitionsStart-up
2 2

Facebook a acquis Masquerade, une start-up populaire pour son application mobile MSQRD de filtres (de type masques) en temps réel à appliquer sur des vidéos et des clichés.

Fin février dernier, Facebook lançait la version Android de Facebook Live, son service de streaming vidéo en direct. La firme de Mark Zuckerberg se tourne maintenant vers les filtres pour photos et vidéo, en mettant la main sur la start-up biélorusse Masquerade.

Le montant de la transaction n’a pas été divulgué. On apprend toutefois que les membres clefs de l’équipe (Eugene Nevgen, Sergey Gonchar et Eugene Zatepyakin) rejoindront les bureaux de Facebook basés à Londres.

On ne s’étonnera toutefois pas d’un tel investissement. Selon Eugene Devgen, P-DG de Masquerade : « La communication vidéo est en train d’exploser ».

Tant et si bien que Facebook avait bien tenté d’acquérir Snapchat (photos et vidéos éphémères). Cette dernière a depuis lors fait l’acquisition de Looksery en septembre 2015. Il s’agit d’une start-up ukrainienne dirigée par Victor Shaburov ayant développé une application de retouche de selfies et de vidéos.

Suite à cette acquisition, l’application a été retirée de l’App Store, tandis que la technologie de la start-up alimentait la nouvelle fonctionnalité Lenses de Snapchat.

Avec le rachat de Masquerade, Facebook vise bien les nouveaux vecteurs très en vogue que sont les photos et la vidéo, mais cible également les jeunes, très enclins à ajouter à la volée des filtres en tous genres à leurs selfies ou leurs vidéos.

C’est précisément ce que fait l’application Masquerade disponible sur l’App Store d’iOS et, depuis peu, en bêta sur le Play Store d’Android.

Elle permet d’appliquer un masque, parmi une douzaine disponible, sur des clichés ou bien des vidéos, à l’instar des Lenses de Snapchat ou encore à des applications populaires telles que Face Swap Live.

On peut parler de réalité augmentée avec une technologie de détection et de suivi 3D des visages et de leurs mouvements. Grâce à Masquerade, on peut ainsi se grimer virtuellement en prenant tantôt les traits d’un singe, tantôt ceux d’une star hollywoodienne telle que Leonardo Di Caprio.

L’application gratuite Masquerade restera bien présente sur les différents stores. Mais sa technologie sera aussi intégrée dans Facebook, rejoignant ainsi la palette d’outils du réseau social qui compte déjà des stickers, des filtres photo et des colorations pour ongles de doigt (finger doodles).

Masquerade_MSQRD

Crédit photo : Masquerade


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur