MasterCard : un point d’appui pour PayPal dans le commerce physique

E-paiementMarketingMobilité
resultats-paypal-visa
1 4

Après Visa, MasterCard : PayPal se rapproche des émetteurs de cartes bancaires pour étendre la disponibilité de ses services dans les commerces.

Pour avancer ses pions dans le commerce physique, PayPal joue l’alliance avec les émetteurs de cartes bancaires.

Au mois de juillet, parallèlement à l’annonce de ses résultats financiers pour le 2e trimestre*, le groupe américain avait officialisé un accord qui lui ouvrait la porte à l’ensemble des points de ventes acceptant les transactions Visa sans contact.

Un partenariat de la même teneur a été signé avec MasterCard, dont les cartes de crédit et de débit seront mises en avant sur PayPal, à l’ouverture d’un compte et à chaque transaction. À tout moment, l’utilisateur pourra en faire son moyen de paiement par défaut.

Le prix à payer pour l’ancienne filiale d’eBay ? Des marges réduites par rapport à la solution qui court-circuite les émetteurs de cartes en proposant aux utilisateurs d’alimenter leur portefeuille électronique depuis un compte bancaire.

MasterCard s’est toutefois engagé à pratiquer des tarifs dégressifs en fonction du volume d’opérations réalisées via PayPal – qui n’aura par ailleurs plus à payer la taxe appliquée depuis début 2013 aux opérateurs de portefeuilles électroniques.

Le partenariat comporte d’autres volets touchant des filiales de PayPal. Illustration chez les commerçants qui exploitent Braintree sur leur boutique en ligne : il leur sera possible de proposer le système d’achat en un clic Masterpass. Quand aux utilisateurs de Venmo, ils pourront réaliser des transferts d’argent instantanés via MasterCard Send.

Une jonction s’établit également avec les cartes de débit MasterCard, qui pourront être alimentées directement via un compte PayPal.

* D’une année sur l’autre, le volume de paiements traités a augmenté de 28 %, à 86,208 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires progresse aussi, à 2,65 milliards (+ 16 %), mais le résultat d’exploitation recule avec une nette hausse des coûts de fonctionnement.

Crédit photo : SGM – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur