Mate 9 : Huawei confirme la présence de la puce Kirin 960

MobilitéSmartphones
2 4

Huawei confirme la présence de la puce mobile maison Kirin 960 dans le prochain flagship Mate 9 que le fabricant chinois devrait dévoiler le 3 novembre.

Il y a une semaine de cela, HiSilicon (filiale de Huawei) dévoilait son tout dernier SoC (System on Chip) mobile répondant au nom de Kirin 960.

Huawei précise officiellement qu’il équipera son prochain smartphone haut de gamme Mate 9.

Ce dernier devrait être dévoilé le 3 novembre prochain à l’occasion d’un événement spécial qui se tiendra à Munich.

En quoi cela est-il important dans le domaine de la mobilité ?

Avec le Kirin 960, Huawei confirme son rôle d’acteur majeur dans le secteur des smartphones. La société peut se targuer de développer ses propres puces mobiles adaptées à ses exigences pour ses smartphones, à l’instar d’Apple avec les SoC Ax et de Samsung avec les puces Exynos.

Vulkan et Bifrost

Pour vanter les mérites et les performances du Kirin 960, Huawei n’a d’ailleurs pas hésité à publier un clip vidéo sur Twitter.

L’occasion de découvrir que les performances du CPU gagnent 18 % par rapport à celles du processeur du Kirin 950. Quant aux performances graphiques, elles font un bon de 180 %.

Ce regain de puissance découle de la présence du tout dernier GPU Mali-G71 à technologie Bifrost (qui le rend compatible avec la 4K et la RV) signé ARM. L’IP graphique d’ARM embarque 8 coeurs, soit deux fois plus que le GPU haut de gamme Mali-T880 (présent dans les Kirin 955, Samsung Exynos 8 et MediaTek Helio X25).

Le support de l’API (Application Programming Interface) graphique Vulkan est aussi de mise. Signée Khronos Group (à l’instar d’Open GL), cette dernière doit renouveler l’expérience de jeu vidéo sur mobile.

La cadence monte

Côté processeur, le nombre de coeurs est doublé à 8 (à comparer aux 4 du CPU du Kirin 950), dont 4 coeurs Cortex-A73 (en plus des 4 autres Cortex-A53). Ces derniers ont l’avantage de pouvoir être cadencés jusqu’à 2,4 GHz (contre 1,8 GHz au plus pour les Cortex-A53). L’ensemble devrait être associé à 4 Go, voire 6 Go, de mémoire vive. Le stockage devrait se faire suivant des déclinaisons 64, 128 ou 256 Go de mémoire flash interne.

Parallèlement, les vitesses de transfert des données (en 4G LTE) sont doublées.

En vedette, le volet photo pourrait passer par un double APN dorsal signé Leica. Il assurerait un zoom optique x4, là où le téléobjectif du double APN de l’iPhone 7 Plus permet un zoom optique x2.

On serait sur une dalle de 5,9 pouces : 1080p pour la mouture d’entrée de gamme mais QHD pour le modèle Huawei Mate 9 Pro.

Après la surprise Xiaomi Mi MIX, le Huawei Mate 9 pourrait confirmer la place majeure des fabricants chinois dans le secteur des smartphones haut de gamme, alors que Samsung est empêtré dans ses problèmes de batterie pour le Galaxy Note7 et que les ventes d’iPhone ont reculé.

(Crédit photo : @Huawei)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur