Matrox débarque sur Mac avec une solution vidéo

Mobilité

La constructeur canadien va bientôt lancer sur le marché Apple sa solution d’acquisition vidéo en temps réel RT2000, déjà vendue sur PC. Dénommée RTMac sur les machines Apple, cette carte semi professionnelle devrait intéresser nombre d’amateurs de montage numérique.

Solutions reconnues et appréciées dans le monde PC, les cartes d’acquisition RT2000 vont bientôt débarquer sur les Macintosh G4. L’annonce a été faite conjointement par Matrox et Apple lors du salon NAB 2000 (National Association of Broadcaster) qui se déroulait la semaine dernière à Las Vegas, comme nous vous l’indiquions dans notre édition du 11 avril 2000. Un évènement de marque dans le monde Apple, la RTMac étant la première solution de montage numérique en temps réel sur ces machines (Real-Time Digital Video Editing). A la différence de la version PC, RTMac ne sera constituée que d’une carte format PCI. Techniquement la carte comporte des entrées et sorties Composite et S-VHS pour l’acquisition restitution vidéo et le Dual head pour brancher un second écran. En même temps que la carte, une nouvelle version de Final Cut Pro, la solution logicielle d’Apple en matière de montage vidéo. Cette nouvelle version devrait justement intégrer des fonctions d’édition en temps réel et ainsi être en parfaite adéquation avec les nouveaux matériels disponibles. Apple et Matrox ont d’ailleurs collaboré de bout en bout la main dans la main, deux ingénieurs de la firme canadienne venant de passer les six derniers mois à Cuppertino. Néanmoins les premières versions de la RTMac ne seront pas compatibles avec les G3, une mise à jour étant prévue par la suite.

Toujours au chapitre collaboration, une version spéciale du G4 devrait être commercialisée par Apple, intégrant la solution du constructeur canadien. Cette configuration spécifique, dont on ne connaît pas encore tous les détails, devrait être vendue moins de 5 000 dollars sans les taxes (un peu moins de 35 000 francs HT). Tout seule, la carte RTMac devrait être facturée autours de 1 000 dollars sans les taxes (environ 6 850 francs HT).

Plus étonnant, l’annonce lors de ce même salon NAB 2000, d’une autre solution de montage DV en temps réel, elle aussi basée sur la même puce Matrox, la RT-Max de ProMax. Mais comme sur PC, cette solution est en fait deux cartes liées ensemble. La première au format AGP s’occupe de la gestion de l’affichage alors que la seconde, à brancher sur un port PCI, se charge de la compression vidéo. Un peu plus chère que la Matrox, la RT-Max devrait être proposée aux alentours de 1 495 dollars soit un peu plus de 10 000 francs HT.

Ces deux produits devraient arriver sur le marché américain courant d’été avec, par la suite, la disponibilité en Europe et au Japon.

Pour en savoir plus :

* Matrox

* Promax


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur