Maximiles.com veut fidéliser les investisseurs en Bourse

Mobilité

Le service dédié à la fidélisation multi-enseigne sur Internet a opté pour le marché Alternext à la Bourse de Paris.

Après l’introduction récente de MeilleurTaux.com sur le segment Alternext d’Euronext Paris (voir édition du 17 mai 2005), c’est au tour de Maximiles de se lancer en Bourse pour trouver des relais de financement pour son développement. Le 17 juin, le programme de fidélisation multi-enseigne sur Internet a obtenu un visa de l’Autorité des Marchés Français (AMF). Il souhaite placer 28,46% de son capital sur le marché. La procédure d’introduction (par un placement global et une offre à prix ouvert) est désormais enclenchée. La première cotation de Maximiles sur Alternext devrait survenir le 5 juillet.

Maximiles.com est arrivé au plus fort de la vague française de la nouvelle économie dans les années 1999-2000. Il recense un million de comptes ouverts par des internautes (dont 550 000 “actifs”) et 42 sites marchands partenaires. Les activités de la société sont scindées en trois grandes parties : exploitation grand public du service Maximiles.com, commercialisation de la base de données clients pour des opérations d’e-mailing et une branche B-to-B (Maximiles Services) qui développe des programmes de fidélisation ou de relation clients pour des grands comptes (UGC, Bred, Banque Populaire…). Son effectif se limite à une trentaine de salariés. En 2004, Maximiles a réalisé un chiffre d’affaires de 5,3 millions d’euros et a affiché un résultat net de 477 000 euros.

La SNCF, partenaire financier et commercial

Au cours de ses cinq années d’existence, Maximiles a eu l’occasion de réaliser deux levées de fonds pour un montant global de 114 millions d’euros. Plusieurs fonds d’investissement comme Sofinnova, Innovacom et CIC Capital Développement font partie de ses actionnaires. En 2002, il était parvenu à absorber son principal concurrent Webmiles (filiale du groupe Bertelsmann). La SNCF était également devenue actionnaire à travers sa filiale GL e-commerce. SNCF-Voyages.com est d’ailleurs l’un des principaux partenaires marchands du programme de fidélisation en ligne multi-enseigne. En guise de renouvellement de sa confiance, un nouveau contrat d’une durée de quatre ans a été signé en avril 2005.

Dans la partie “faits exceptionnels et litiges” du document de référence remis à l’AMF, peu de problèmes sont exposés. Maximiles signale toutefois l’existence d’une procédure pour régler un contentieux avec la société Air Miles International Trading BV en lien avec l’exploitation du nom de domaine Maximiles au Canada. “Des négociations sont en cours”, précise le document.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur