Maya débarque sur Mac OS X

Mobilité

La référence des applications destinées à l’industrie de l’animation débarque sur Mac OS X : Maya d’Alias/Wavefront est désormais disponible sur la plate-forme préférée des graphistes. Le lancement intervient une semaine avant la date prévue : le premier jour de l’Apple Expo ! Les fonctionnalités principales sont les mêmes que sur les autres plates-formes.

L’une des applications les plus attendues sur Mac OS X vient de prendre la route des magasins : Maya, la référence de l’animation 3D, vient d’être commercialisé par son éditeur, Alias/Wavefront. L’application fonctionne en mode natif sur Macintosh. Elle s’appuie très fortement sur l’architecture de Mac OS X en ce qui concerne l’utilisation des technologies QuickTime qui sont totalement intégrées dans le nouveau système d’Apple, et sur l’interface Aqua dont elle cherche à tirer le meilleur parti. L’arrivée de cette application fait suite à sa mise à jour pour les autres plates-formes sur laquelle elle est présente, aussi bien en environnement Unix que Windows. Son arrivée sur Mac OS est saluée par l’industrie de l’animation 3D et du graphisme comme un bel effort. “Nous sommes très impatients de voir ce que la communauté des graphistes sur Mac va pourvoir faire de Maya sur Mac OS X”, a précisé Andrew Pearce, directeur des technologies Maya chez Alias/Wavefront.

Cette application, véritable couteau suisse de l’animation 3D, est d’une taille supérieure au système Mac OS X lui-même ! “Maya est le plus gros et le plus sophistiqué des programmes bâtis pour Mac OS X. Nous n’aurions pas pu le faire sans le support de Mac OS X à OpenGL, aux API Carbon, et aux fenêtres à volets transparents. Mac OS X fournit le type d’environnement puissant et ouvert que les clients de Maya exigent, avec une interface utilisateur que les artistes adorent”, poursuit Andrew Pearce. Maya devait être commercialisé à l’Apple Expo, en même temps que la présentation de Puma, la version avancée de son nouveau système d’exploitation “moderne” (voir édition du 23 juillet 2001). Maya s’avère le logiciel de référence de l’industrie et le fait qu’il soit porté sur Mac souligne le regain d’intérêt des arts graphiques pour Mac OS. Les précommandes du logiciel sont déjà proposées depuis le mois de juillet et l’achat de l’application avant la fin de l’année 2001 donne droit à un suivi d’une année qui comprend les mises à jour et l’assistance. L’application est commercialisée à 7 500 dollars (8 334 euros) aux Etats-Unis. L’apparition de Maya sur Mac est un symbole : celui du renouveau des développeurs sur la plate-forme et de son retour en grâce auprès des métiers de l’image.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur