McAfee brevète ses services ASP

Cloud

Spécialiste des logiciels de sécurité, McAfee vient de recevoir l’aval de l’Office américain des brevets et des marques concernant sa technologie utilisée pour la distribution de ses logiciels via Internet. Sa technologie brevetée pourrait bien relancer la polémique autour de la brevetabilité des logiciels, d’autant que le marché de l’ASP, promis à un bel avenir, tarde à décoller.

L’Office américain des brevets et des marques (United States Patent and Trademark Office, USPTO), chargé de l’examen et de la délivrance des titres de propriété industrielle aux Etats-Unis, vient d’accorder un brevet à la filiale de Network Associates, McAfee.com, spécialisée dans la distribution de logiciels et de services de sécurité. Le brevet accordé concerne la technologie employée par la société pour distribuer ses logiciels comme un service via un navigateur Web.

Depuis quelques mois déjà, McAfee s’est spécialisée dans les services aux entreprises et propose trois services applicatifs : Security.Net, qui inclut les antivirus, les firewalls et les systèmes de sécurité pour réseaux sans fil ; Helpdesk.Net, qui propose des outils de maintenance et d’assistance ; et enfin Productivity.Net, qui intègre les utilitaires de bureautique et le stockage de fichiers à distance.

Selon Srivats Sampath, créateur et PDG de McAfee, le brevet déposé et accordé ne concerne nullement le principe de tarification en ligne où le modèle même de l’ASP, mais est relatif à la technologie employée. Selon l’USPTO, McAfee a inventé un système et une méthode pour distribuer automatiquement ses logiciels ainsi que ses mises à jour via Internet. Le brevet englobe la capacité de distribuer sur Internet des logiciels encapsulés. Les tâches exécutées par cette méthode incluent la détection de virus, la recherche du logiciel et les données qui doivent être mises à niveau.

Un brevet pour anticiper la concurrence

En brevetant sa technologie, McAfee semble vouloir se protéger sur un marché en pleine croissance, celui de la location d’applications en ligne dont les offres d’acteurs tels Qualys, Intranode, MonDSI.com ou encore Vigilante, tous positionnés sur les services de sécurité en ligne, sont de plus en plus nombreuses. Et face à l’insécurité croissante du réseau, il ne fait aucun doute que les services de sécurité hébergés vont devenir un secteur florissant. Mais en attendant d’être le premier en nombre de clients, le dépôt de brevet reste le moyen le plus sûr de dominer le marché. Et alors que l’ASP peine toujours à convaincre, l’arrivée de ce brevet pourrait bien retarder les offres d’éditeurs. Ces derniers, soucieux de ne pas payer quoi que ce soit à un concurrent, devront alors déployer leur propre technologie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur