Média en ligne : Rue89.com veut ‘décloisonner les technologies’

Mobilité

Dimanche, cinq anciens collaborateurs de Libération lancent un site
d’information associant journalistes, experts et internautes.

(Article corrigé le 07/05/07 à 12h00) “Vous pouvez me rappeler dans cinq minutes, on n’arrive pas à monter une vidéo”, s’excuse d’emblée Pierre Haski, contactée par Vnunet.fr vendredi en fin d’après-midi? Bienvenue dans l’ère du journalisme multimédia.

Cinq anciens collaborateurs de Libération* ont décidé de se lancer dans une nouvelle aventure journalistique sur Internet : Rue89.com. Ils vont profiter de la fenêtre évènementielle du deuxième tour de l’élection présidentielle pour inaugurer en phase bêta ce nouveau média en ligne dimanche à partir de 18h00.

“On le vit comme un labo”, commente Pierre Haski, cofondateur du site d’information. Depuis le début de l’année, l’ancien rédacteur en chef adjoint de Libération a repris son indépendance et a démarré ce nouveau projet?depuis son appartement parisien.

Rue89.com – allusion à la Révolution française en 1789 [et non 1889 comme précédemment indiqué, ndlr] – se veut un terrain d’expérimentation associant journalistes, experts et citoyens. Le média en ligne comprendra un fil central d’information et des espaces ouverts à des dizaines de blogueurs. Un mixte de modèles allant The Huffignton Post à Thepolitico.com aux Etats-Unis en passant par NetZeitung en Allemagne (“100% Internet, 60 salariés, 5 ans d’existence et rentable” selon le profil dressé par Pierre Haski).

Pas question de courir après l’actualité en continu. Rue89.com a d’abord vocation à proposer des angles nouveaux pour attaquer des sujets. “Ce sera un moyen de secouer nos certitudes et nos visions franco-françaises”, commente Pierre Haski. La conscience de l’ancien correspondant en Chine de Libération qui ressurgit.

Un outil open source pour sortir des sentiers battus

L’équipe de Rue89.com affiche leur volonté d’explorer de nouvelles formes journalistiques et de traitements de l’information. “Alors que l’Internet est le lieu même de la convergence, les médias traditionnels ont tendance à cloisonner les technologies”, estime Pierre Haski, qui parie sur des associations singulières entre le texte, le son, l’image et la vidéo. Bref, sortir des sentiers battus?L’équipe rédactionnelle va exploiter un outil de gestion de contenus open source (Drupal) tandis que le site Internet sera hébergé chez Waycom.

Le modèle économique est traditionnel pour un média en ligne : Rue89.com va s’appuyer sur la publicité. Un accord avec une régie est en cours de finalisation. Pierre Haski évoque même l’idée de développer un pan d’activités sous forme de web agency éditoriale si ça marche bien.

En l’état actuel, l’équipe, non rémunérée, démarre ses activités en auto-financement. Une société dotée d’un capital de 100 000 euros a été créée. Rue89.com compte sur des soutiens financiers de leur entourage dans un premier temps puis pourrait faire appel à des capitaux-risqueurs au cas où cette expérimentation journalistique deviendrait finalement un business sérieux.

*Pierre Haski, Pascal Riché, Laurent Mauriac, Arnaud Aubron, Michel Lévy-Provençal


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur