Média mobile : l’app Les Echos Live s’enrichit du contenu du journal économique

Apps mobilesMarketingMobilitéSocial Media
4 0

La nouvelle version de l’application mobile Les Echos Live est plus dense en termes de contenus éditoriaux.

Le groupe Les Echos vient de lancer une nouvelle version de l’application mobile Les Echos Live, qui permet de retrouver tous les contenus mobiles du quotidien économique et financier. Y compris le journal.

Le groupe de presse vient de refondre son approche média mobile avec cette nouvelle app disponible sous iOS et Android.

Avec les principaux responsables éditoriaux et le chef de projet du groupe médias, nous avons pu la tester en avant-première en fin de semaine dernière lors d’un démo réalisée dans leurs locaux.

On retrouve trois espaces dans la nouvelle app mobile développée en interne avec le soutien de l’agence Web mobile Kreactive : Les Echos Live (flux d’actualités traitées en temps réel), le contenu du site mobile (m.lesechos.fr) avec analyses et décryptages et le journal à consulter via une liseuse (disponible la veille à partir de 22h30).

Par rapport à la première version sortie l’an dernier, un système de paywall a été intégré dans l’app pour pousser les abonnements numériques.

Fort de la montée en puissance des usages mobiles pour consulter les médias, la nouvelle application Les Echos a vocation à fidéliser la base clients historique (dirigeants de grandes entreprises, acteurs Finance & Bourse, investisseurs, responsables de marchés…) et attirer des lecteurs plus jeunes à travers des articles d’actualité plus synthétiques avec des liens sur des contenus diffusés par réseaux sociaux.

Cette fusion des contenus reflète le regroupement des équipes éditoriales Web et mobile en interne (une vingtaine de rédacteurs collaborent au desk numérique de manière permanente sur un nombre global de 180 journalistes).

Jusqu’ici, Les Echos recense 250 000 téléchargements depuis la sortie des Echos Live (88% sur iPhone et 22% sur Android).

Les Echos revendique 27 000 abonnés numériques et déclare réaliser 30% du trafic numérique sur mobile. Tout en recensant 50 000 abonnés Pack Premium (abonnement journal papier, PDF et accès complet au site Web).

Selon Bérénice Lajouanie, Editrice des Echos, les revenus digitaux du groupe se décomposent de la façon suivante : 60% pour les abonnements et 40% pour la publicité.

En termes d’audience, le site Web du journal attire en moyenne 4,5 millions de visiteurs uniques par mois (source : Médiamétrie).

Il faudra aussi compter sur la montée en puissance des services BtoB qui devraient monter en puissance à travers Les Echos Solutions (formalités d’entreprise, études de marché, veille, reprises d’entreprise…).

En revanche, le développement du portail d’agrégation d’actualité Les Echos 360 (en mode bêta) ne semble pas une priorité.

Plus globalement, le groupe média, propriété de Bernard Arnault, considère qu’il réalise désormais un quart de son chiffre d’affaires en mode digital.

Rappelons que le P-DG du groupe LVMH vient aussi d’acquérir les titres Le Parisien et Aujourd’hui.

Visuel-appli-Les-Echos
Copie d’écran de la nouvelle version Les Echos Live

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur