Médiamétrie entre dans la peau des tablonautes

MarketingMobilitéOS mobilesTablettes

Médiamétrie s’intéresse de près à la population des tablonautes et déploie à cet égard une application d’analyse que 1000 panélistes installeront sur leur iPad.

En forte croissance sur l’exercice 2011, la population des tablonautes – possesseurs de tablettes tactiles – intéresse au plus haut point Médiamétrie.

A cet effet, l’institut de mesure d’audience des médias a sollicité 1000 panélistes de 15 ans et plus, détenteurs d’un iPad.

En vertu d’un accord préalable, les intéressés installeront sur leur machine une application destinée à surveiller en continu leur activité, notamment sur Internet.

Les premiers résultats de cette analyse automatique feront l’objet d’une publication au mois prochain. Au menu, des mesures quantitatives (temps passé sur un site, nombre d’ouvertures d’une application), mais aussi qualitatives (contenus consultés, éventuelle interaction avec d’autres terminaux).

Au dernier pointage, la France compterait près de 2 millions de tablonautes.

Une récente enquête du même Médiamétrie en a dressé un portrait-robot, en l’occurrence celui d’un jeune cadre domicilié en zone urbaine. Reste à en appréhender le comportement.

Tel est l’objet de cette nouvelle étude articulée autour d’une application voulue évolutive. A terme, elle intègrera des fonctionnalités de streaming vidéo et des publications issues de kiosques numériques.

L’objectif est d’aller du général au particulier, moyennant ciblage effectif de chacun des 1000 membres du panel. Apporter à la démarche un degré de personnalisation induira notamment la mise à disposition de tests d’applications pour ces cobayes à durée indéterminée.

A noter ces laissés-pour-compte que sont les utilisateurs de systèmes Android.

Pour l’heure, la domination d’iOS (97% du trafic Web mobile, étude ComScore d’octobre 2011) ne semble souffrir d’aucune contestation.

Au terme d’un exercice 2011 conclu en fanfare, il convient toutefois de reconnaître à l’ensemble des ardoises numériques une santé de fer, ce à l’échelle du globe.

Il pourrait d’ailleurs s’en écouler quelque 119 millions sur l’année en cours.

Crédit image : © lucadp – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur