Médias en ligne et blogs high-tech : la tension monte

Mobilité

Une chroniqueuse de CNET a qualifié Engadget.com et Gizmodo.com de “sites de rumeurs”. C’est offensant, réplique l’un des éditeurs de blogs les plus influents.

Aux Etats-Unis, une chronique diffusée le 28 avril sur CNet.com/News.com, le site d’information le plus réputé dans le monde des nouvelles technologies, a fait l’effet d’une bombe. Dans une contribution intitulée Inside Tech Journalism:the NDA Game, Molly Wood, journaliste experte du groupe d’informations en ligne, qualifie de “sites vivant de la rumeur” des blogs dédiés aux produits high-tech comme Engadget.com ou Gizmodo.com.

“Grâce à l’Internet, il apparaît un nouveau modèle pour contrôler l’information : c’est le manque total de contrôle. Les bloggeurs, les sites de rumeurs et même des sources internes mènent le bal mais les fabricants high-tech restent scotchés à leur politique de communication de leurs nouveaux produits qui datent de la Guerre Froide“, écrit Molly Wood.

La journaliste se sent lésée par le “NDA Game” (NDA signifiant Non Disclosure Agreement, une entente entre un fabricant high-tech et organe de presse high-tech qui permet de s’entendre sur les dates de parution des informations sur un produit donné). Ce type d’accord est difficile à tenir dans la course au scoop auquel on assiste dans l’information en ligne. La plupart du temps, des blogs thématiques comme Engadget ou Gizmodo jouent plutôt dans la catégorie “francs-tireurs” en diffusant le plus rapidement les éléments en ligne.

Un pavé dans la mare de la blogsphère

Des critiques qui n’ont pas manqué de susciter des réactions vives du côté des blogs accusés. Un éditeurs de blogs verticaux est monté au créneau : Jason Calacanis, PDG de Weblogs Inc qui édite notamment Engadget.com, considère cette chronique de CNET comme une attaque frontale destinée à couler son blog high-tech. “Nous suivons les mêmes règles déontologiques que des supports comme le Wall Street Journal ou le New York times”, réplique Jason Calacanis dans une contribution sur son propre blog en date du 3 mai. “Le fait que vous perdiez des scoops n’a rien à voir avec la déontologie mais cela provient du fait que vous êtes bousculés [sous-entendu, dans le traitement et la diffusion de l’information]”, commente Jason Calacanis.

Dans le courant de la même semaine, EnGadget.com avait obtenu un beau scoop en publiant une interview en deux parties de Bill Gates. Le fondateur de Microsoft déclarait d’ailleurs à cette occasion qu’il trouvait le job de bloggeur high-tech “fun”. “Vous pouvez nous attaquer tant que vous le souhaitez depuis votre tour d’ivoire chez CNET mais cela ne fait que renforcer dans notre résolution de travailler davantage”, poursuit l’éditeur de blogs verticaux.

En guise de représailles, Jason Calacanis affirme avoir débuté sa propre enquête sur les manquements déontologiques présumés au sein du groupe d’information high-tech en ligne. De quoi alimenter le débat rampant sur la supposée confrontation entre journalistes et bloggeurs autour de l’information en ligne…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur