Médias en ligne : Rupert Murdoch fulmine toujours contre Google

Cloud
Information - news

Rupert Murdoch, le patron de News Corp, veut empêcher Google de faire du business à partir de la production éditoriale de son groupe médias.

Rupert Murdoch poursuit sa charge contre Google.

On le sait : le magnat australo-américain à la tête du groupe de communication News Corp (presse, télé, ciné) ne supporte plus que Google “fasse du business sur le dos” de ses propres médias en exploitant leurs contenus. Des agissements qu’il considère comme du pillage.

Devant le National Press Club de Washington, Rupert Murdoch a de nouveau affiché sa détermination d’empêcher l’exploitation de la production éditoriale de son groupe médias par des acteurs tiers comme Google.

Le fait de “publier sans payer des contenus qui n’appartiennent pas aux portails Internet” irrite le business man qui a monté un empire médiatique dans le monde.

Le propriétaire du groupe Dow Jones observe que Google continue de proposer des liens vers des articles en intégralité du Wall Street Journal pourtant exploité en mode premium sur Internet.

Tout juste tolère-t-il la reprise du titre et une ou deux phrases de l’article. Mais, au-delà de cette fenêtre de visibilité, tout internaute souhaitant accéder au contenu intégral devrait payer à travers une formule de consultation à la demande ou un abonnement.

Certains titres du groupe News Corp, jusqu’ici développé en accès libre, sont en train de passer à l’acte.

Ainsi, au Royaume-Uni, les journaux The Times et Sunday Times devraient adopter un modèle payant à partir de juin. Une bascule qui prend la forme d’un défi au sein du groupe média.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur