Médias sociaux : des stratégies marketing mal adaptées aux consommateurs ?

Régulations
reseau social-forrester

Une étude européenne de Forrester met en avant l’intérêt limité des consommateurs pour les médias sociaux couplé à une mauvaise approche marketing.

Dans son étude* « Build an engagement strategy for Europe’s social snackers », le cabinet Forrester souligne qu’une grandes partie des internautes utilisent les médias sociaux principalement pour se renseigner sur des marques.

Dans 7 pays sur 8 (sauf l’Italie), les consommateurs européens sont qualifiés de « social snackers », ce qui signifie que si les internautes apprécient les interactions sociales menées sur les réseaux sociaux, ils ne les recherchent pas particulièrement.

Par ailleurs, les dépenses marketing dans les médias sociaux  en Europe devraient progresser de 17,6% entre 2012  et 2017. Une stratégie qui peut s’avérer judicieuse, si les équipes marketing sont capables de « relier les activités marketing aux préférences des Européens » et de l’utilisation des canaux sociaux.

Les stratégies doivent aussi être adaptées aux spécificités de chaque pays. « Plus que dans n’importe quelle autre sphère du marketing, les différences nationales sont amplifiées dans les médias sociaux. Ils sont, de par leur nature, participatifs, et renseignent ainsi sur la forme, le ton et la couleur de leurs utilisateurs », note Ryan Skinner, analyste chez Forrester.

Et d’ajouter : « Les médias sociaux fonctionnent très bien dans les marchés européens ; les stratégies sont juste inadaptées ».

 

*Etude menée par Forrester auprès de plus de 22 000 consommateurs dans 8 pays européens (France, Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Italie, Pologne, Espagne, Suède).

 

Quizz ITespresso.fr : Que savez-vous de la e-réputation ?

 

Crédit image : Syda Productions – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur