La Médiation du crédit aux entreprises s’initie au crowdfunding

EntrepriseGouvernanceLégislationManagementRégulationsStart-up
mediation-credit-entreprise-france-financement-participatif
3 43

Le service public, qui aide les TPE/PME en difficulté à trouver le bon partenaire financier, intègre l’option du recours aux plateformes crowdfunding.

Après l’émergence d’un cadre au crowdfunding en France, il faut trouver des ancrages dans l’économie classique et réelle.

La Médiation du crédit aux entreprises, rattachée au ministère de l’Economie et des Finances, a érigé une convention avec Financement Participatif France.

Objectif : élargir l’offre de financement de type crowdfunding et surtout crowdlending aux entreprises.

Pour bien comprendre les tenants et les aboutissants, rappelons que la Médiation nationale du crédit aux entreprises a vocation à accompagner les entreprises dans leur recherche de financements.

Ce service public gratuit (qui nécessite un brin de confidentialité), mis en place sous la présidence Sarkozy, est destiné aux entreprises qui rencontrent, avec les banques ou avec un assureur-crédit, des difficultés de financement.

La Médiation du crédit intègre donc dans la possibilité le recours au financement participatif.

« Le financement participatif représente justement une voie tout à fait prometteuse pour répondre aux besoins de financement des TPE et PME françaises », déclare Fabrice Pesin, Médiateur national du crédit, cité dans le communiqué. « Et la Médiation a vocation à s’approprier ces nouvelles modalités de financement afin d’aider au mieux les entreprises qui la saisissent ! »

L’association Financement Participatif France (FPF), créée en août 2012 et présidée par Nicolas Lesur (fondateur d’Unilend), qui regroupe les acteurs du crowdfunding.

Elle se rapproche de cette instance pour s’intégrer davantage dans l’économie classique et gagner en visibilité auprès des TPE et PME.

A charge pour la Médiation du crédit de sensibiliser les entreprises à cette forme de financement alternatif (prêt, don ou investissement).

De leur côté, les acteurs du crowdfunding devront accepter les règles : si les entreprises ne sont pas intégrées sur ce type de plateformes ou si elles ne parviennent pas à lever le niveau de fonds escompté, il sera possible de saisir la Médiation du crédit.

Consultez le dossier Crowdfunding sur ITespresso.fr

mediation-credit-entreprise-france-financement-participatif
Fabrice Pesin, Médiateur national du crédit, et Nicolas Lesur, Président de FPF (Source photo : ministère de l’Economie et des Finances)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur