Medion France place son ultra portable sur l’orbite d’Orange

Mobilité

Le fabricant allemand du modèle d’ultra portable retenu par l’opérateur français a  inauguré l’offre Akoya. Orange voit grand.

Ambiance brésilienne pour la soirée Medion, organisée lundi soir sur une péniche-restaurant amarrée Quai de Javel Haut (XIVème arrondissement), tout près de la Tour Eiffel. La filiale française du groupe allemand spécialisé dans la distribution de produits électroniques inaugure l’offre packagée ultra portable Akoya + accès Internet commercialisée par Orange (Orange Internet, Internet Everywhere et clés 3G+).

Le lancement officiel par Medion France est un peu décalé par rapport à l’opérateur qui a débuté la commercialisation de son offre packagée jeudi dernier. La campagne publicitaire en affichage urbain a aussi démarré. Elle met en avant le PC ultra portable Medion Akoya Mini E1210 + accès Internet à 249 euros (349 euros moins 100 euros remboursés si souscription à un accès Internet Eveveywhere d’une valeur de 10 euros par mois, voir conditions spécifiques).

La branche française de Medion espère réitérer la récente opération de vente d’ultra portables en Allemagne qui a été un franc succès. Dans sa courte allocution, Patrick Faubert, Directeur général des ventes de Medion France, résume la configuration de son ultra portable au centre de toutes les attentions : Intel Atom (N270), un disque dur de 80 Go et Windows 98 :-)…

Correction aussitôt apportée par Jérome Henique, le responsable marketing d’Orange en charge de l’offre Akoya présent à côté de Patrick Faubert, il s’agit bien sûr de Windows XP (Home Edition Authentique). Avec les ultra portables associés à la samba brésilienne, la fête est vraiment plus folle.

Prix, performance et garantie

Entre la rentrée et les périodes de fêtes de fin d’année, Orange s’attend à vendre “plusieurs dizaines de milliers” d’Akoya dans les agences France Telecom, les boutiques Orange avc l’appui d’autres enseignes de son réseau de distribution comme Mobistore, Photo Station et Photo Service.

L’opérateur propose deux autres modèles de PC aux profils plus portables qu’ultra portable pour développer l’accès Internet en situation de mobilité : le Samsung 3G+ Q45 (qui dispose d’un module 3G+ directement intégré) et le Toshiba Satellite A300.

Comment Orange justifie le choix de Medion comme référence ultra portable de son catalogue d’offres  télécoms ? Essentiellement le prix et la performance, assure-t-il. Le terminal de type netbook a fait l’objet de tests de compatibilité avec les services Orange dans les labos de l’opérateur. Histoire de vérifier que l’Akoya vit en pleine harmonie avec la passerelle domestique Livebox.

Autre avantage qui a séduit l’opérateur : la garantie constructeur de Medion étalée sur deux ans pour le client final. Aucun concurrent n’aurait poussé cette clause aussi loin en l’état actuel.

En termes de système d’exploitation, Windows XP, embarqué dans la configuration de l’ultra portable de Medion, est censé rassurer le consommateur face à l’option Linux et ses risques présumées de non compatibilités de pilotes de périphériques ou d’applications grand public. La consigne est claire : surtout ne pas décevoir la clientèle sur ce nouveau segment prometteur de marché de l’informatique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur