Meetic annonce qu’il va créer un pôle média… et chute en bourse !

Mobilité

Le spécialiste de la rencontre en ligne s’apprête à ouvrir deux sites pour les femmes et les adolescents. Ses actionnaires ne semblent pas apprécier.

Des résultats en hausse, des projets dans l’édition et un titre qui flanche sévèrement, oui c’est possible… Hier, à l’occasion de la publication de ses résultats pour son exercice 2007, faisant état d’une hausse de 44,5% de son chiffre d’affaires (à 113,8 millions d’euros), Meetic a décliné son “plan stratégique 2008-2010”. Le lancement de deux nouveaux portails pour les adolescents (PeexMe) et les femmes (Vioo) n’a pas rassuré les marchés, qui redoutent des investissements trop lourds. Le titre a perdu 10% en une journée, le jeudi 27 mars 2008.

En complément de son activité de services payants et de services mobiles, le groupe de Marc Simoncini entend ouvrir une branche “édition &trafic”. Une évolution qu’il définit comme “la deuxième phase de son histoire” consistant à devenir un “groupe médias européen à part entière” s’appuyant à la fois sur des “services payants”, des revenus issus d’applications et de services mobiles et des revenus publicitaires plus conséquents.

Son nouveau pôle édition devrait pour cela accueillir deux nouveaux sites courant 2008 : Vioo (un portail communautaire féminin mixant du contenu rédactionnel, de la vidéo et du contenu généré par les utilisateurs) et Peexme (un réseau social pour les internautes de la tranche 16 – 24 ans).

Meetic entend s’appuyer sur son trafic européen existant pour les promouvoir. Il indique qu’il devrait aussi “soutenir le développement de cette stratégie à 3 ans par des investissements, notamment marketing, qui pourront atteindre” de 10 à 15 millions d’euros par an.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur