Kim Dotcom a trouvé une date symbolique pour son Mega-retour

Cloud
mega-kim-dotcom-cloud-megaupload-piratage

Kim Dotcom joue la provocation avec l’ouverture de sa nouvelle plate-forme Mega, prévue le 19 janvier 2013. Un an pile-poil après la fermeture de Megaupload.

Kim Schmitz, alias “Kim Dotcom“, a fixé la “Méga-échéance”.

Il fixe au 19 janvier 2013 l’inauguration de sa nouvelle lubie : la plate-forme de stockage et de partage de fichiers dénommée Mega.

Une date symbolique, tout juste un an après l’extinction de Megaupload.

Ce site de téléchargement et de streaming qui figurait parmi les plus fréquentés au monde (il a atteint la 4ème place) avait en effet dû fermer ses portes sur injonction de la justice américaine.

Kim Dotcom et ses acolytes (7 inculpés en tout) doivent depuis lors répondre d’une infraction à la loi copyright, de racket et de blanchiment d’argent.

Les  revenus engrangés illégalement grâce à Megaupload avoisineraient les 175 millions de dollars.

Depuis lors, Kim Dotcom, qui vit en Nouvelle-Zélande, encourt toujours une extradition vers les Etats-Unis dans la perspective d’un procès.

L’audience qui aboutira ou non à la décision d’une procédure de transfert n’interviendra pas avant mars 2013.

Le fondateur de Megaupload organise son retour à coup de tweets et de vidéos postées sur YouTube.

Il rallie ses partisans et cherche à mobiliser des hébergeurs pour connecter leurs serveurs à “une méga-plate-forme” dont les développeurs mettront sur pied et exploiteront la “méga-API”.

De son appellation Mega, le service a pris forme dans une vidéo de démonstration diffusée en septembre. L’on y a entrevu un technologie de chiffrement des fichiers par l’algorithme AES.

En théorie, les fichiers sont rendus privés grâce à des clés de chiffrement. Il est donc plus difficile pour les ayants droit de repérer des infractions au copyright.

Vous avez le droit de protéger vos informations et vos communications des regards extérieurs.

Kim Doctom annonce le lancement de Mega sur Twitter

Image d’illustration : Crédit photo : shutterstock.com – Copyright : Calek


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur