Megaupload : les contenus seront effacés définitivement ou presque

Marketing

La justice américaine a annoncé que les données hébergées par la plate-forme de streaming seront détruites à partir de cette semaine. Mais il restera des traces pour les poursuites judiciaires.

Les données des utilisateurs de Megaupload seront progressivement supprimées dès cette semaine.

Peut-être à partir de jeudi, selon le bureau du procureur du tribunal du district de l’Etat de Virginie par lequel le scandale a éclaté.

La plate-forme de streaming, qui a été coupée pour des raisons d’infractions copyright, avait loué des serveurs à des hébergeurs comme Carpathia et Cogent installés sur le sol américain.

C’est leurs locaux que le FBI a investi pour stopper toutes les transactions.

Le nom de domaine et les serveurs ont été saisis par le FBI il y a dix jours, devraient être définitivement effacées, peut-être jeudi, selon le ministère public américain.

Difficile de parler de destruction intégrale, selon The Inquirer.

Une partie des fichiers mis en ligne par les utilisateurs ont déjà été copiés par les autorités dans le cadre des poursuites engagées pour violation du droit d’auteur.

De l’autre côté, les avocats de l’équipe de Megaupload dont le trublion Kim Dotcom cherchent aussi à empêcher une destruction de données qui pourraient servir de preuves.

Celle-ci serait susceptible de nuire à l’organisation de la défense de leurs clients poursuivis pour association de malfaiteurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur